Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘prix du Président de la République’

Un an après Bilibili, Alexandre et Laurent-Claude Abrivard remettent le couvert

lundi 27 juin 2016

Un an après Bilibili, Alexandre et Laurent-Claude Abrivard remettent le couvert

Après l’intense moment d’émotions qu’ont connu l’an passé Alexandre Abrivard et son père Laurent-Claude avec le sacre de Bilibili dans le prix du Président de la République, ils ont remis cela en 2016 et ont même fait mieux encore en remportant deux des quatre groupes 1.

Cette réunion de gala, la plus relevée sur l’hippodrome de Vincennes, ne tombait pas cette année le jour de la Fête des Pères mais c’étaient assurément tout comme pour Laurent-Claude Abrivard et cela sans même avoir à attendre le prix du Président de la République, rendez-vous au sommet du trot monté pour les 4 ans. En effet le sympathique entraîneur disposait déjà d’une cartouche de son entrainement dans le premier groupe 1 au menu, le prix d’Essai, avec Dragon du Fresne.
Celui-ci avait de sérieux arguments à faire valoir, ayant notamment pris la troisième place du Saint-Léger des Trotteurs bien qu’ayant perdu du terrain en début de parcours mais il y avait tout de même fort à faire ce dimanche avec la présence notamment de l’impressionnant lauréat de Saint-Léger Dhikti Védaquais ou bien encoure de Déesse d’Arquenay qui se présentait au départ de ce 2175 mètres en étant tout simplement invaincue sous la selle. Sur la piste c’est pourtant Dragon du Fresne qui s’est montré le plus fort et pour cela Alexandre Abrivard a bien joué le coup en patientant sans paniqué tandis que le grand favori Dhikti Védaquais menait le bal détaché du peloton. Lancé à l’offensive à l’intersection des pistes, Dragon du Fresne a rapidement rejoint le fuyard pour aborder la ligne d’arrivée en tête et n’aura ensuite nullement molli pour ne plus être inquiété.
Dans cette épreuve on pourra bien sûr regretter la faute de Déesse d’Arquenay qui n’a pu montrer ce dont elle était capable, un regret d’autant plus important que Drôle de Gosse qu’elle venait de devancer facilement à deux reprises réalise sa plus belle performance en s’emparant du premier accessit. Si après s’être montré très brillant Dhikti Védaquais a dû se contenter de la troisième place, cela aurait pu plus mal se passer encore pour ses nombreux preneurs, le fils de Thorens Védaquais étant parti sur un temps de galop.

Après ce premier groupe 1 la journée était déjà belle dans le clan Abrivard mais pourtant loin d’être fini avec une autre sérieuse chance de briller au plus haut niveau avec dans le prix du Président de la République Chancelière Citrus qui avait montré déjà à Caen son talent en remportant le prix Henri Ballière.
Une impression pleinement confirmée et peut-être même plus encore tant la pouliche s’est montrée impériale pour sa première participation à un groupe 1. Défendant comme le tenant du titre Bilibili la bien connue casaque de Jean-Pierre Barjon qui a connu la consécration dans le prix d’Amérique avec Meaulnes du Corta en 2009, Chancelière Citrus n’a laissé à personne le soin de mener dans cette épreuve et si dans le final Cyprien des Bordes a bien tenté de venir l’inquiéter, la pouliche est repartie de plus belle pour un succès sans contestation.
Souvent vu à l’honneur dans cette épreuve avec notamment le succès de One du Rib en 2006, la casaque de l’écurie du Rib s’empare de la deuxième place avec Cyprien des Bordes qui devance Clegs des Champs et Candéla au passage du poteau.

Deux autres groupes étaient à l’affiche de cette réunion au sommet et cette fois au trot attelé avec le prix Albert Viel, réunissant les plus prometteurs 3 ans, ainsi que le prix René Ballière réservé lui aux chevaux d’âge et qui comptait à son départ la grande star du trot français Bold Eagle.
Vainqueur cet hiver du prix d’Amérique Opodo et du Grand Prix de France avant d’échouer de peu pour une historique Triple Couronne dans le Grand Prix de Paris, le crack de Pierre Pilarski venait de faire une rentrée victorieuse et était face là à son premier objectif de l’été qui en compte deux (l’autre étant le Critérium des 5 ans). Bien que son driver habituel Franck Nivard ne pouvait lui être associé, cette sortie du phénomène du trot français a tourné de nouveau à la démonstration et la courte passe d’armes dans la descente avec Your Highness pour prendre la tête aura été la seule du parcours pour Bold Eagle qui est ensuite très facilement reparti dans la ligne d’arrivée.
Comptant comme désormais Bold Eagle trois victoires de groupes 1 en 2016 (Grand Prix d’Oslo, Copenhagen Cup et Olympiatravet), Your Highness n’a assurément pas à rougir de cette défaite, elle qui est la révélation de ce début d’année. Belle performance également à mettre à l’actif de Amiral Sacha. Le champion de Florent Lamare a résisté à l’attaque de Tiégo d’Etang pour le bénéfice de la troisième place. Un résultat d’autant plus louable qu’il avait dû s’élancer depuis la deuxième ligne et été ainsi contraint à l’effort dans la montée pour venir se repositionner aux côtés de Bold Eagle.

Pour le quatrième et dernier groupe 1 on préparait l’avenir avec les 3 ans sur les 2700 mètres du prix Albert Viel. Une génération à l’attelé où cet hiver Django Riff s’était installé comme incontestable leader avec à la clé cinq victoires en autant de sorties dont le premier groupe 1 pour la génération, le Critérium des Jeunes.
Et bien il semblerait que le fils de Ready Cash ne soit pas prêt de passer le flambeau et en tout cas il s’est de nouveau montré intraitable dans le parcours. Certes il aura profité du sillage de son compagnon de box Dollar Macker en début de parcours pour venir se placer en tête sans effort superflu mais une fois cela fait en bas de la descente il a contrôlé la course jusqu’au poteau, repartant bien sous les attaques pour se montrer intraitable dans la ligne d’arrivée.
Déjà vainqueur de cette épreuve en 2007 avec le crack Ready Cash mais également vainqueur de deux des trois dernières éditions avec Axelle Dark et Boccador de Simm, Philippe Allaire signe un nouveau succès dans ce prix Albert Viel et aura également eu la très belle satisfaction de composer à lui seul le podium de ce groupe 1 avec la deuxième et troisième place revenues respectivement à Dawana et Dollar Macker.


Vincennes en fête dimanche pour la plus belle des réunions de trot

vendredi 20 juin 2014

Vincennes en fête dimanche pour la plus belle des réunions de trot

Avec quatre groupes 1, un groupe 2 et deux groupes 3, la réunion du prix du Président de la République ce dimanche à Vincennes n’a tout simplement pas d’équivalent dans le monde du trot et promet comme chaque année du très grand spectacle. Une édition 2014 à laquelle sera ajoutée une grande touche d’émotion pour tous les amoureux de la discipline avec un grand hommage rendu au crack Ourasi et l’inauguration de sa statue.

Le Prix d’Essai
Premier des quatre groupes 1 du jour, il s’adresse à la jeune génération les 3 ans et dans la discipline du trot monté sur la distance de 2175 mètres. Les « B » ont déjà eu l’occasion de s’affronter dans un classique le 14 mai dernier avec le Saint-Léger des Trotteurs à Caen. Ce jour-là Bird Parker réalisait une véritable démonstration en laissant dans le lointain l’opposition. Il sera bien présent dimanche mais ce n’est pas pour autant qu’il a gagné d’avance car cette fois se dresse sur sa route un certain Baggio du Châtelet, celui-là même qui le 12 avril dernier lui infligeait sa seule défaite au trot monté.

Les partants du prix d’Essai :
1.Barney des Obeaux
2.Belle de Crepin
3.Best de Marco
4.Baron Colmi
5.Buffalo de Beylev
6.Booster Winner
7.Boy du Plessis
8.Bingo Star
9.Babar des Brouets
10.Bomba
11.Baggio du Châtelet
12.Bird Parker

Prix René Ballière
Ce groupe 1 sera aussi (in-extremis) le quinté de luxe de ce dimanche. On y retrouve les chevaux d’âge pour un 2100 mètres autostart. Bien sûr on peut se plaindre de l’absence des deux meilleurs français actuellement Timoko et Univers de Pan ou encore celle du néo-retraité Ready Cash ou du tenant du titre Texas Charm mais ce prix René Ballière a tout de même de l’allure. Deux des meilleurs six ans seront ainsi au départ avec Un Mec d’Héripré et Uhlan du Val pour un possible match revanche du Critérium Continental 2012 où sur ce même parcours et en dépit d’une résistance héroïque de Uhlan du Val, Un Mec d’Héripré avait remporté son premier groupe 1.

Les partants du prix René Ballière :
1.Quela Rive
2.Tiego d’Etang
3.Quinoa du Gers
4.Roxana de Barbray
5.Rêve de Beylev
6.Un Mec d’Héripré
7.Sévérino
8.Roxane Griff
9.Uhlan du Val
10.Valse Darling
11.Volcan d’urzy
12.Villeroi
13.Moses Rob
14.Oropuro Bar

Le Prix du Président de la République
Course la mieux dotée de cette réunion au sommet avec ses 240 000 euros d’allocations, ce prix du Président de la République voit s’affronter les meilleurs 4 ans au trot monté sur le parcours de tenue des 2850 mètres de la grande piste. Si déjà l’an passé la course avait connu beaucoup de rebondissements avec la disqualification de la lauréate platonique Vision Intense, ce pourrait être encore le cas cette année tant cette génération réserve des surprises. Il suffit pour s’en convaincre de se pencher cet hiver sur le groupe 1 prix des Centaures où malgré leur 25 mètres d’avance sur leurs aînés aucun « A » n’a fait l’arrivée et pour cause, tous ayant été disqualifiés. Certains n’était toutefois pas présente comme la lauréate du prix de Vincennes Atlessima tandis que d’autres se sont amendés depuis à l’image de A Nous Deux qui en est déjà à quatre succès cette année. On peut donc espérer du mieux.

Les partants du prix du Président de la République :
1.Albertains
2.Amie Volo
3.Aureness
4.A Priori
5.Aurea Vikland
6.Arpent d’Ostal
7.Agrippine
8.Aston Fly
9.Anna Mix
10.Aloa de la Mortrie
11.Al Capone Jet
12.Alpha Saltor
13.Adio Josselyn
14.Airport
15.Asana Trembladaise
16.A Nous Deux
17.Atlessima
18.Axelle Dark

Le prix Albert Viel
Dernier des quatre groupes 1 et deuxième réservé à la génération des 3 ans, le prix Albert Viel. On passe cette fois au trot attelé et là aussi ces champions en herbe ont déjà eu l’occasion d’en découdre dans un groupe 1 avec cet hiver le Critérium des jeunes. Dans celui-ci une pouliche s’était imposée : Billie de Montfort. La pensionnaire de Sébastien Guarato remet son titre en jeu et tentera de faire le doublé comme l’avait réussi il y a deux ans Vanika du Ruel. Face à elle Philippe Allaire sera particulièrement bien armé avec les redoutables Brillantissime et Boccador de Simm dans un peloton réduit à neuf unité.

Les partants du prix Albert Viel :
1.Béguin Meslois
2.Belline d’Urzy
3.Bixente
4.Bambina Magic
5.Boccador de Simm
6.Black d’Avril
7.Brutus de Bailly
8.Brillantissime
9.Billie de Montfort

Pour cette réunion pas comme les autres des offres sont à saisir sur les différents sites de paris hippiques en ligne. Ainsi Zeturf (qui vient d’annoncer la prolongation exceptionnel de son bonus nouveau joueur à 200 euros) propose un challenge au Trio avec en jeu 15 000 euros à partager. Une somme équivalente sera distribuée sur le site du PMU entre les turfistes ayant joué sur 5 couplés et/ou trio sur cette même réunion dominicale sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle.


Le prix de Diane pour Valyra

lundi 18 juin 2012

Le prix de Diane pour Valyra

Quinze jours après le sacre de Saônois dans le prix du Jockey Club, c’était au tour des pouliches d’être à la fête sur l’hippodrome de Chantilly avec le prix de Diane Longines où plus de 40 000 personnes s’étaient déplacées pour assister à la réunion.
Auteur jusqu’alors d’un parcours sans faute de 4 succès dont la Poule d’Essai des Pouliches, Beauty Parlour partait avec les larges faveurs des parieurs avec une cote finale de 2/1 au PMU. Rapidement aux avant-postes derrière la ligne des chevaux de tête, la représentante de l’écurie Wildenstein a donné l’impression de filer vers un nouveau très facile succès en début de ligne droite. C’était toutefois sans compter sur une invaincue Valyra, supplémentée pour participer à cette épreuve, qui s’est progressivement rapprochée depuis la mi-ligne droite pour revenir aux côté de Beauty Parlour avant de s’en rendre maître à la lutte mais surement.
Défendant les célèbres couleurs de l’Aga Khan, tout comme Dalkala et Sagawara, Valyra permet à la casaque verte de triompher pour la 7ème fois dans cette épreuve, un record, prenant suite à ses illustres compagnes de couleurs que sont notamment Zainta, Sarafina ou encore Zarkava qui par la suite allait remporter invaincue l’Arc de Triomphe avant de se retirer au haras.

Samedi le spectacle était encore plus grandiose avec les trotteurs et l’hippodrome de Vincennes qui organisait sa plus belle réunion de l’année. Une réunion composée de 11 épreuves dont 4 groupes 1 qui ont valu, malgré une météo capricieuse, quelques très grands moments de sport.

Après un groupe 3 où Ulhan du Val confirmait sa montée en puissance dans la génération des 4 ans à l’attelé, venait l’heure du premier très grand rendez-vous de l’après-midi, le prix d’Essai, un 2175 mètres monté pour les 3 ans. Si l’on pouvait considérer cette épreuve comme le match revanche du Saint-Léger des Trotteurs, le premier groupe 1 monté pour la génération, avec les présences de Vanishing Point et Volcano Vici qui y avait lutté pour la victoire, la revanche a tourné court avec la disqualification de Volcano Vici au bout de 200 mètres de course. De son côté Vanishing Point a également laissé une petite frayeur au moment du départ mais il a ensuite très largement dominé les débats pour s’imposer en force, confirmant son statut de numéro 1 de la génération.
Une heure plus tard quelques uns des meilleurs chevaux d’âge à l’attelé entraient en piste pour un exercice de vitesse sur les 2100 mètres du prix René Ballière. Si la pluie ne se prêtait pas à affoler les chronomètres, le nouveau phénomène de l’écurie Victoria Dream Texas Charm n’en avait cure en bouclant les 500 premiers mètres du parcours sur le pied de 1’05″5. Avec son principal rival Main Wise As qui venait se positionner à son extérieur, le spectacle promettait d’être grandiose dans la ligne droite mais malheureusement Texas Charm se perdait dans ses allures à l’intersection des pistes, laissant Main Wise As filer vers son deuxième groupe 1 du printemps après le prix de l’Atlantique à Enghien.
Pour le troisième groupe 1 au programme (et également le quinté du jour) les trotteurs montés reprenaient la main avec cette fois les 4 ans pour le prix du Président de la République et ses 240 000 euros d’allocation. A l’image de Vanishing Point dans le prix d’Essai, c’est à une confirmation que l’on a assisté sur ce 2700 mètres avec Utoky, le patron depuis son succès dans le prix de Vincennes en début de meeting d’hiver. Délicat dans sa mise en jambes, Franck Nivard a pris son temps pour bien cadencer son partenaire en début de parcours. Le reste de la course aura été beaucoup plus facile pour Utoky d’autant que nombre de ses principaux rivaux se montraient fautifs à l’image d’Un Team de Nacre ou de Une Milady. Passant à l’offensive en haut de la montée, Utoky prenait aussitôt l’ascendant sur Ushiro Gwen, se contentant pas la suite de facilement contrôler son retour dans la ligne droite sans donner le moins du monde l’impression de puiser dans ses ressources.
Enfin l’ultime groupe 1 mettait aux prises les 3 ans attelés dans le prix Albert Viel, second classique pour la génération après le Critérium des Jeunes. Lauréate de cette épreuve, Vanika du Ruel remettait son statut de leader en jeu face notamment au prometteur Volcan d’Urzy, nouveau venu parmi l’élite. Le match entre ces deux champions en herbe aura tenu toutes ses promesses et si Volcan d’Urzy est parvenu à prendre le meilleur à sa rivale au début de la monté, celle-ci était loin d’avoir dit son dernier mot, repassant à l’offensive dans le tournant pour faire la différence et filer au poteau pour signer sa 6ème victoires de l’année en autant de sorties.


Pronostic pour le prix Daniel Lescalle jeudi à Auteuil

mercredi 13 juin 2012

Pronostic pour le prix Daniel Lescalle jeudi à Auteuil

Cela fait désormais un petit moment que l’on a pas plancher sur une course d’obstacles pour le pronostic et l’on va combler cette lacune avec ce jeudi à Auteuil l’étude de la course support du quinté du jour, le prix Daniel Lescalle.

Les 4 ans seront à l’honneur dans cette course de haies sur 3600 mètres qui leurs est réservée et si ce sont encore de jeune chevaux, on commence désormais à bien connaitre certains d’entre eux que l’on a vu courir à plusieurs reprises dans cette catégorie et sur ce parcours. Ce sera notamment le cas de Cénon qui après d’honorables débuts en steeple et en haies sur la Côte d’Azur cet hiver est venu tenter sa chance à Auteuil avec succès puisqu’en trois tentatives il a toujours terminé sur le podium sans toutefois pouvoir s’imposer, tombant notamment sur deux os, Un Jour Ou l’Autre ainsi que Rocketir qu’il retrouve ce jeudi et qui l’avait nettement battu dans le prix Général de Rougemont.
Outre ce rival qui va devoir composer avec une valeur handicap nettement revue à la hausse, le pensionnaire de Jean-Paul Gallorini aura de nouveau face à lui Laviroi, Tzar’s Dancer, Haim, Goldik et Brav qu’il semble en mesure de devancer à nouveau d’autant que le raccourcissement de la distance (cette course référence s’étant disputé sur 3900 mètres) devrait jouer en sa faveur car en dernier lieu il a un peu plafonné sur le plat après avoir paru en mesure d’inquiéter le futur lauréat Un Jour Ou l’autre.

Pour tenter de lui barrer à nouveau le chemin du succès on peut dont plutôt se tourner du côté des nouveaux venus dans cette catégorie. On peut penser ainsi à Ulysse Collonges qui a montré de bons moyens lors de ses deux premières tentatives dans la discipline. Attention toutefois car l’on peut craindre pour ce fils de Voix du Nord que le manque d’expérience se fasse sentir d’autant plus qu’il évoluera pour la première fois à Auteuil ce pourquoi on le retiendra un peu plus en retrait dans le pronostic. On se méfiera également de Enrijack dont le dernier succès a certes eu lieu dans une deuxième épreuve mais il s’est montré ce jour-là très plaisant, courant en progrès sur ses précédentes tentatives. Frère de l’immense crack Big Buck’s, la candidature de Buck’s Bank retient forcément l’attention, ses deux premières sorties de l’année l’ayant montré de plus en très nets progrès.

Pronostic pour le prix Daniel Lescalle, course 1 de la réunion 1 :
6.Cénon
1.Rocketir
14.Buck’s Bank
11.Tzar’s Dancer
5.Haim
8.Ulysse Collonges
9.Enrijack
15.Laviroi

On termine ce pronostic avec une jolie news concernant les sites de paris hippiques en ligne. En l’honneur du très grand weekend qui attend les turfistes avec samedi la réunion du prix du Président de la République et dimanche le prix de Diane à Chantilly, durant toute cette semaine Zeturf met les petits plats dans les grands avec un bonus nouveau joueur exceptionnel de jusqu’à 200 euros.


Auteuil va élire son président dimanche

vendredi 20 avril 2012

Auteuil va élire son président dimanche

Avec ses 225 000 euros d’allocations dont un peu plus de 100 000 au seul lauréat, le prix du Président de la République est toujours très courtisé par de nombreux professionnels qui ont fait de ce handicap, le plus richement doté en France, un objectif de longue date. L’édition 2012 de ce steeple-chase de 4700 mètres ne fait exception à la règle et se sont 18 compétiteurs qui se retrouveront dimanche sur l’hippodrome d’Auteuil pour tenter de décrocher le gros lot dont Quart Monde, vainqueur l’an passé du prix Montgomery (préparatoire au prix La Haye Jousselin) qui aura la lourde tâche de devoir porter 72kg dans ce « super handicap ».

Comme pour de nombreuses autres belles épreuves, Zeturf a décidé d’apporter un peu de piment à la réunion support de ce prix du Président de la République en mettant en jeu 15 000 euros. Une somme qui reviendra à parts égales entre les turfistes qui trouveront au minimum 5 couplés gagnants sur l’ensemble de cette réunion. Initialement prévu pour se terminer à la mi-avril, Zeturf vient également d’annoncer la prolongation de sa toute nouvelle offre de bienvenue qui permet à tout nouveau inscrit de bénéficier de jusqu’à 150 euros de paris offerts.

En plus des deux offres spéciales prévues pour la nocturne de mardi à Vincennes ainsi que la 4ème étape du Grand National du Trot à Bordeaux-Le Bouscat, Le PMU proposera lui aussi à ses turfistes en ligne de profiter d’avantages pour la réunion du prix du Président de la République. Ainsi l’intégralité des couplés gagnants et ordres sur les 8 courses de la réunion d’Auteuil permettront de toucher 20% de gains supplémentaires. Cette offre étant limité à 200 euros et aux jeux en ligne.

Enfin pour ceux qui participent à la Course au Bonus de Betclic, n’oubliez pas qu’il s’agira non seulement du dernier weekend pour faire le plein de points et grimper au classement mais surtout que les points attribués durant ces deux prochains jours seront doublés.

 

 

Mots-clefs : , , , , , , ,
Publié dans actu | Les commentaires sont fermés

Une pluie de stars sur l’hippodrome de Vincennes

lundi 20 juin 2011

Une pluie de stars sur l’hippodrome de Vincennes

Si la journée du prix d’Amérique le dernier dimanche de janvier conserve bien sûr toujours un aura particulier pour les turfistes, il est une autre réunion sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle qu’il ne faut sportivement pas manquer, la réunion du prix du Président de la République.

Outre cette épreuve, la plus belle de l’année au trot monté pour les chevaux de 4 ans, le programme de cette journée est d’une richesse exceptionnelle avec ce dimanche à l’affiche  trois autres groupes 1, mais également deux Groupe 3 et un Groupe 2 qui en font sans conteste la réunion la plus relevée de l’année au trot.

Cette édition 2011 du prix du Président de la République s’annonçait avant l’heure particulièrement ouverte. Il y avait certes au départ le lauréat du prix de Vincennes Texas Charm et qui se voyait confier la position de favori, mais sa récente performance dans la préparatoire ne l’avait pas montré au mieux et avait de quoi tempérer les ardeurs de ses supporters. Et en effet le pensionnaire de Philippe Moulin malgré une fin de course assez plaisante à cette fois dû se contenter d’une obscure 7ème place en retrait du vainqueur Tango Quick.

Passé il y a quelques jours sous l’entrainement de Franck Leblanc, Tango Quick qui jusqu’alors s’était plutôt contenté des seconds rôles face à l’élite a ainsi obtenu cette fois la consécration, offrant au redoutable tandem des deux Franck (Leblanc et Nivard) une deuxième victoire consécutive dans cette prestigieuse épreuve après celle de Scipion du Goutier l’an passé. Pour cela il aura fallu à Tango Quick fournir un sacré finish dans les derniers 300 mètres car en tête Twist des Caillons semblait avoir pris une avance décisive dès le début de la ligne droite finale mais malheureusement pour son jockey Mathieu Abrivard (déjà second l’an passé avec Surabaya Jiel), Tango Quick a eu le temps et surtout le coup de rein nécessaire pour venir le chercher sur le fil. Thorens Védaquais, toujours au plus haut niveau depuis ses 2 ans, a lui encore fait étalage de tout son courage en s’octroyant la troisième place après avoir dû chasser l’animateur Tadys de Blondel.

Parmi les autre épreuves reines de cette fantastique réunion, deux étaient réservés aux 3 ans, les « U » avec les victoires de Uppercut du Rib et de Une Lady en Or. Cette dernière, récente acquisition de Jean-Pierre Barjon (heureux propriétaire notamment de Méaulnes du Corta et de Niky), a permis a son entraineur Pierre Levesque, l’un des plus beaux palmarès en France, d’obtenir enfin son premier prix Albert Viel. Une victoire acquise aux dépens de Uncaring qu’elle est venu régler au finish après avoir sagement patientée dans le dos des animateurs. Uppercut du Rib quand à lui est sans doute celui qui aura laissé la plus forte impression de cette journée. Fautif en début de parcours du prix d’Essai, le partenaire de David Thomain semblait bel et bien hors course avec près d’une cinquantaine de mètres de retard sur la tête de la course composée des deux représentants de l’Ecurie des Charmes, Ulex Gédé et Un Trésor, un handicap qui semblait d’autant plus rédhibitoire que le parcours réduit de l’épreuve (2175 mètres) ne favorisait pas un tel retour. Mais visiblement Uppercut du Rib dispose de moyens peu ordinaires pour son jeune âge et après avoir refait les mètres perdus, il a très facilement dicté sa loi dans la ligne droite.

Enfin on termine avec le quinté du jour le prix René Ballière, lui aussi labellisé Groupe 1,qui réunissait lui quelques uns des meilleurs chevaux d’âge européen au trot attelé sur les parcours des 2100 mètres autostart.  Déjà vainqueur cette année du Critérium de Vitesse à Cagnes-sur-Mer et plus récemment du prix des Ducs de Normandie à Caen, Quaker Jet a étoffé un peu plus encore son palmarès en s’adjugeant l’épreuve à l’issue d’un parcours caché comme il les aime. Sa principale victime s’appelle cette fois Quilon du Châtelet qui malgré son numéro 10 derrière la voiture semblait pouvoir s’imposer avant de faire rejoindre par Jean-Étienne Dubois et Quaker Jet dans les derniers 100 mètres de l’épreuve.

Mots-clefs : , , , , ,
Publié dans actu | Les commentaires sont fermés