Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Une consécration pour Up And Quick et une belle récompense pour JMB


Une consécration pour Up And Quick et une belle récompense pour JMB

Le prix d’Amérique 2015 a rendu son verdict et a vu l’incontestable victoire de son grand favori Up And Quick qui après sa deuxième place l’an passé monte cette sur la plus haute marche du podium.

Avec le retrait de la compétition de Ready Cash, le trot français était à la recherche d’une nouvelle figure de proue et chef de file mais les prétendants au trône sont nombreux et beaucoup d’entre eux s’étaient donnés rendez-vous dans ce prix d’Amérique Opodo, sommet hippique dans la discipline. Ainsi figuraient au départ avec les plus hautes prétentions Texas Charm, épargné par les problèmes physique cet hiver et pouvant ainsi enfin prendre part à son premier prix d’Amérique, le crack aux dix groupes 1 Timoko, roi du mile européen avec son succès dans l’Elitloppet, Up And Quick et Uhlan du Val, deux des fers de lance d’une génération très douée, ainsi que Roxane Griff et Tiégo d’Etang, qui tous deux une semaine auparavant étaient déjà à l’ouvrage et faisaient le spectacle au trot monté dans le Cornulier.

Avec une course menée dans un bon rythme sans toutefois battre le record de Royal Dream (1’11’9) et avec des positions longtemps figées, il allait se révéler comme souvent bien dur de revenir de l’arrière-garde et ainsi un premier écrémage était effectué parmi les principaux favoris dès les premiers mètres de course avec Roxane Griff, Tiégo d’Etang et surtout Texas Charm qui se sont élancés très moyennement. Par la suite ils n’ont jamais eu l’occasion de refaire cet handicap et ils se sont contenté de bien finir pour conclure tous trois aux portes du quinté. Cela s’est en revanche bien mieux passé pour le favori Up And Quick rapidement parmi les chevaux de tête et qui ne manquait d’être marqué de près par deux de ses principaux rivaux, Timoko et Uhlan Du Val. Ce n’est pourtant pas à un match à trois auquel on a pu assisté entre ces trois champions dans le final avec un rival que l’on attendait pas forcément à pareil fête venu mettre son grain de sel. Non pas l’animateur le suédois Mosaique Face qui a rapidement manqué d’essence dans le final, mais le 6 ans Voltigeur de Myrt qui bien décidé à bousculer la hiérarchie est passé à l’offensive à l’intersection des pistes en tentant de prendre de vitesse Up And Quick. Celui-ci n’aura pas plié face à cet impudent cadet et est reparti de plus belle dans la ligne d’arrivée pour un facile succès mais le vainqueur de la Clôture du G.N.T. n’en aura pas moins réalisé une prestation de premier choix, se permettant le luxe de contenir jusqu’au bout pour la deuxième place l’un des chouchous du public le multi-millionnaire Timoko. Uhlan du Val quant à lui n’a pu finalement se mêler à la lutte pour le podium et n’a pu que venir chiper la quatrième place au cinq ans Aladin d’Ecajeul. Une quatrième place qu’il a bien failli voir s’envoler comme le prix René Ballière l’an dernier lorsque la sirène a retenti pour une enquête sur ses allures, heureusement sans conséquence pour lui et ses nombreux supporteurs.

Deuxième l’an passé de Maharajah, Up And Quick obtient donc une consécration méritée lui qui a également su faire sien le Grand Prix de Paris 2014 et surtout le Critérium des 5 ans où il avait explosé le record du sélectif parcours des 3000 mètres de la grande piste. Le pensionnaire de Franck Leblanc permet aussi à Jean-Michel Bazire d’inscrire son nom pour la troisième fois au palmarès après Mony Maker en 1999 et Kesaco Phedo il y a 11 ans. Ce seize fois vainqueurs du Sulky d’Or est certes bien sûr habitué aux grandes victoires mais l’histoire est tout de même très belle pour lui de remporter à nouveau la reine des courses de trot après son grave problème de santé.

Les belles épreuves ne manquaient pas ce dimanche autour de ce prix d’Amérique Opodo avec quelques autres très beaux moments de sport pour le public venu comme chaque année en nombre pour cette réunion de gala.
On a pu ainsi assister au retour gagnant en France de Indigious dans le prix Jean-René Gougeon, à l’une des rares défaites de Uppercut de Manche, battu avec les honneurs par Ton Rêve de Cahot à qui il rendait la distance, au troisième succès consécutif d’une Moving On de plus en plus irrésistible ou bien au succès de Amazone du Dollar qui a poursuivi sa moisson hivernale en remportant le semi-classique prix Camille Blaisot. La plus belle impression est peut-être toutefois venue de la jeune génération, les 4 ans, dans le prix Charles Tiercelin. Incontestable numéro 1 de sa génération et resté invaincu toute l’année 2014, Bold Eagle y a en effet réalisé une nouvelle démonstration. Le champion en herbe de Sébastien Guarato a ainsi fait forte impression en contrôlant de la tête et des épaules sa pourtant très bonne compagne de box Billie de Montfort. Bold Eagle montrant là qu’il avait les qualités nécessaires pour peut-être devenir l’une des stars des prochains prix d’Amérique. Cela ce n’est assurément pas le chrono de dimanche qui dira le contraire, le fils de Ready Cash explosant le record de l’épreuve en faisant afficher dans ce 2100 mètres autostart une réduction kilométrique de 1’11″8 et cela en toute décontraction…

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Cet article a été publié le lundi 26 janvier 2015 à 16 h 30 min et est classé dans actu. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.

Les commentaires sont fermés.