Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Yutaka Take’

2013 : l’année du Japon ?

lundi 16 septembre 2013

2013 : l’année du Japon ?

Après avoir frôlé le succès tant convoité en envoyant des champions d’exception tels que El Condor Pasa, Nakayama Festa ou encore Deep Impact, le Japon peut croire plus que jamais en ses chances de remporter l’Arc de Triomphe vu les très bons comportements dimanche dans les préparatoires de Kizuna et Orfevre.

Deuxième de Solemia dans l’édition 2012 de l’Arc de Triomphe où il avait donné l’impression de s’envoler avant de s’arrêter sans explication, Orfevre a connu une année 2013 difficile ne pouvant courir qu’à une seule reprise jusqu’alors en raison d’un problème de santé. Cela n’a véritablement pas eu d’incidence sur le potentiel du crack nippon qui a survolé le prix Foy dimanche dans un canter. Placé par Christophe Soumillon dans le dos de l’animateur Stellar Wind, Orfevre a déposé ses rivaux sur une simple accélération pour faire la différence bien avant le poteau d’arrivée qu’il a franchi ralenti par son jockey. et trois longueurs devant Very Nice Name et Pirika.

Pour Kizuna vainqueur du Derby japonais au mois de mai dernier, il s’agissait d’un premier contact avec les courses françaises mais aussi d’une rentrée dans ce prix Niel pour laquelle son entourage ne se sentait pas si confiant que cela, le cheval n’étant pas encore revenu au top pour cette préparatoire. Et pourtant il a lui aussi fait très belle impression devant toutefois se montrer très courageux pour s’imposer car Ruler of The World (un autre vainqueur de Derby et en l’occurrence celui d’Epsom) s’est lui aussi montré très convaincant et a bien failli enlever la palme, ne s’inclinant qu’en raison d’un balancier défavorable au possage du poteau.

Si les japonais ont donc gagné deux des trois courses préparatoires disputées ce dimanche, il ne faudra surtout pas négliger la gagnante du Vermeille qui à l’image de Orfevre a réalisé une véritable démonstration. Confiée à un autre crack-jockey, l’italien Lanfranco Dettori, Trêve absente depuis son sacre dans le prix de Diane n’a pas eu de mal à venir à bout de ses aînés dans ce Groupe 1. Longtemps bloquer à la corde, elle a finalement pu se sortir du piège et a ensuite fait étalage de sa classe en faisant la différence en quelques foulées pour venir à bout de Wild Coco qui avait vivement accéléré dès le début la ligne droite finale.

En attendant la performance du vainqueur du Jockey Club Intello qui devrait lui passer par le prix du Prince d’Orange le weekend prochain, tout ce petit monde va désormais se retrouver dans trois semaines pour un Grand Prix de l’Arc de Triomphe 2013 qui s’annonce d’un très haut niveau.


Christophe Soumillon et Buena Vista rétrogradés de la première place de la Japan Cup

lundi 29 novembre 2010

Christophe Soumillon et Buena Vista rétrogradés de la première place de la Japan Cup

Le jockey belge Christophe Soumillon a connu un dimanche bien difficile à Tokyo en se voyant rétrograder de la première place de la Japan Cup et en prenant au passage quatre jours de mise à pied.

En selle sur Buena Vista avec laquelle il venait de s’imposer dans la préparatoire de luxe, le Groupe 1 Tenno Sho, Christophe Soumillon n’a pu savourer sa victoire que durant une vingtaine de minutes avant que la sanction ne tombe avec une rétrogradation à la deuxième place de l’arrivée au profit de Rose Kingdom et du crack jockey nippon Yutaka Take, bien connu en France pour avoir passé un an sous les ordres notamment de John Hammond.

Si les commissaires français sont réputés sévères comparés par exemple aux britanniques beaucoup plus cléments quand aux éventuels bousculades et changements de lignes durant un parcours, que dire alors des règles en vigueurs au Japon. Car si changement de ligne il y a bien eu, celui-ci n’a nullement affecté l’ordre d’arrivée et n’aurait surement pas entrainé de rétrogradation en France, Rose Kingdom obtenant malgré la gène la deuxième place, la meilleur qu’il pouvait espérer vu l’incontestable supériorité de la gagnante. Si le règlement connu de tous a bien été appliqué à la lettre, dans l’esprit des courses le meilleur n’a pas gagné dimanche à Tokyo ce qui est bien sûr toujours regrettable pour une telle épreuve.

La France était également bien représenté dans la course reine nippone avec le meilleur résultat pour Maxime Guyon qui associé au local Victoire Pisa (septième du prix de l’Arc de Triomphe de Workforce) prend la troisième place de l’épreuve.  Les chevaux qui avaient fait le déplacement ont eu eux moins de réussite et ainsi Cirrus des Aigles, irréprochable tout au long de l’année dans son jardin de Longchamp, a dû se contenter d’une honorable 9ème place alors que le Doumen Timos et le représentant de Freddy Head, Marinous, n’ont pu se montrer dangereux. Egalement en lice Chritophe Lemaire prend lui la septième place avec son partenaire Oken Bruce Lee.

Mots-clefs : , , , , ,
Publié dans actu | Les commentaires sont fermés

Présentation des préparatoires à l’Arc de Trimophe

samedi 11 septembre 2010

Présentation des préparatoires à l’Arc de Trimophe

A trois semaines du prix de l’Arc de Triomphe, ultime répétition générale dimanche sur la piste de Longchamp avec trois courses dites préparatoires qui vont nous permettre d’en savoir plus sur les futurs forces en présence.

Avec le label Groupe 1, le prix Vermeille fait figure de préparatoire de luxe et est bien souvent considéré comme  un objectif en soi pour les pouliches et juments dont l’entourage préférerons éviter les mâles dans l’Arc et bifurqueront vers le prix de l’Opéra. Cette année au départ la France sera bien armée avec la gagnante du Diane, Sarafina, et du Grand Prix de Saint-Cloud, Plumania. Toutes deux auront toutefois affaire avec deux juments d’âge britanniques très aguerries que sont Sariska, venant d’offrir une belle réplique à Fame And Glory, et Midday, restant sur deux victoires de groupe 1.

Le prix Niel quand à lui est adressé aux poulains de 3 ans. Ils ne seront que 7 au départ avec en tête d’affiche le jumelé gagnant du dernier prix de Paris composé de  Behkabad et Planteur. Face à eux on suivra avec intérêt la première sortie en France du japonais Victoire Pisa, confié à la star nippone Yutaka Take et disposant de titres sérieux .

Troisième et dernière préparatoire, le prix Foy destiné lui aux chevaux d’âge n’a lui pas non plus fait le plein de partants avec 6 concurrents au départ. Après avoir offert une superbe opposition à Goldikova en début d’année, Byword se testera sur les 2400 mètres en vue d’une éventuelle participation à l’Arc. Ce pensionnaire de André Fabre retrouvera sur sa route Chinchon, de retour d’une sortie victorieuse aux États-Unis,  ainsi que Daryakana qui après avoir collectionné les succès à 3 ans n’a pus encore trouvé son jour cette année. Attendu au départ de cette épreuve et jusqu’alors favori des bookmakers, Fame And Glory ne sera lui revu que le jour J. Si Aidan O’Brien a démenti dans la presse outre-manche tout problème physique pour le cheval, cet absence lui vaut de rétrograder dans les suffrages des bookmakers derrière Behkabad désormais placé en position de favori.

Mots-clefs : , , ,
Publié dans actu | Les commentaires sont fermés