Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Tantième’

Trêve entre encore un peu plus dans l’histoires des courses hippiques

lundi 6 octobre 2014

Trêve entre encore un peu plus dans l’histoires des courses hippiques

Après son numéro de l’an passé qui lui vaut d’être considérée comme l’une des tous meilleurs gagnants de l’Arc, Trêve a réalisé un nouvel exploit ce dimanche à Longchamp en réalisant le rarissime doublé dans la plus convoitée des courses de galop.

A trois ans la crack de Christiane Head-Maarek avait connu une année sans encombres, se présentant dans l’Arc invaincue avec notamment en poche le prix de Diane et le Vermeille. Son parcours dans le Qatar prix de l’Arc de Triomphe avait en revanche été chaotique, évoluant constamment nez au vent à flanc de peloton et notamment dans la fausse ligne droite avant pourtant de s’envoler dans la ligne d’arrivée et éteindre les espoirs de Orfèvre et de tout le Japon.
Si le résultat est le même en 2014 pour la fille de Motivator, le parcours est complètement inverse. Ainsi si elle a pu connaitre un déroulement de course parfait dans l’Arc, ce sont les mois qui ont précédé la course qui ont pour le moins été mouvementé pour elle et son entourage. Ainsi dès sa rentrée elle subissait le premier revers de sa carrière mais n’avait pas à en rougir tombant sur le roc Cirrus des Aigles dont on ne compte plus les exploits. S’en est suivie une plus inquiétante troisième place dans les Prince of Wales’s Stake. Très largement battu par The Fugue, Trêve allait voir sa carrière s’interrompre victime d’un problème physique au pieds mais aussi au dos. Revenant à la compétition le 14 septembre dernier dans le prix Vermeille dont elle était la tenante du titre, Trêve n’a là pas encore rassuré et malgré une bonne fin de course pour revenir de l’arrière-garde, la championne devait se contenter de la quatrième place dans un lot moins relevé que ce qu’elle a eu à affronter ce dimanche et laissait même planer des doutes quand à sa participation à un second Arc.
Mais née pour briller dans cette épreuve, Trêve a retrouvé ses sensations à l’entrainement juste à temps et l’a montré dimanche sur la piste face à un parterre de vainqueurs de groupes 1. Profitant à plein de son numéro 3 dans les stalles de départ, Thierry Jarnet a pu dans cette édition lui offrir un parcours de rêve le long du rail bien caché tandis qu’en tête Montviron jouait son rôle de leader pour un Ectot qui a malheureusement lui sombré. Dans la ligne d’arrivée Trêve a alors bondi de sa boîte et a déployé ses plus belles foulées pour prendre très surement le meilleur, n’étant pas franchement inquiété par Flintshire qui n’a pas voulu que l’édition 2014 n’ai pas son Fabre à l’arrivée. La troisième place de l’impressionnante lauréate des King George Taghrooda venant renforcer le talent de Trêve et la valeur de ce cru 2014.

Ce doublé réussi dans l’Arc n’est pas le premier mais il semblait pourtant devenu une mission impossible dans le turf moderne, le dernier ayant réussi ce monumental exploit étant l’irlandais Alleged en 1977 et 1978. Pour le dernier doublé français il faut même remonter à Tantième à 1950 et 1951 et enfin pour trouver un doublé d’une jument il faut se plonger dans le palmarès des années 30 et y retrouver Corrida lauréate en 1936 et 1937. On est donc là très loin du mince exploit… La possibilité d’un triplé semble tout de même écarté, Trêve ayant sans doute terminé sa carrière sur ce monumental exploit.

Parmi les principaux autres enseignements de ce Qatar prix de l’Arc de Triomphe on peut évidemment être déçu par la génération des 3 ans en France. Ectot, facile vainqueur du prix Niel, et l’invaincue Avenir Certain, lauréate du Diane et de la Poule d’Essai des Pouliches, en étaient les chefs de file mais n’ont assurément pas justifié ce statut. Valeur montante, Dolniya a sauvegardé l’honneur des trois ans français avec pour cette pouliche perfectible une bonne cinquième place derrière le vainqueur des St Léger de Doncaster Kingston Hill, courageux après un gros effort en début de parcours pour se positionner dans les chevaux de tête en dépit de son numéro 20 dans les stalles de départ. Comme chaque année bien représentés, les japonais comptaient sur trois de leurs champions dans cette édition avec Goldship, quintuple vainqueur de groupe 1, Harp Star, la meilleure 3 ans, et enfin Just A Way, le très impressionnant vainqueur de la Dubai Duty Free. Mal partis, Gold Ship et Harp Star ont compromis le plus clair de leurs chances dans la première partie du parcours mais si cela le mâle l’a payé pour finir en ne pouvant aller au bout de son effort, Harp Star a elle signé une drôle de fin de course, refaisant un terrain considérable sur une portion de piste peu favorable pour venir chercher une remarquable sixième place. Pour Just A Way qui avait lui choisi le chemin de la corde, il a mis du temps à trouver son action, terminant bien pour prendre la huitième place.