Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Tagada Tagada’

Un impressionnant Lionel stoppe le rêve de Triple Couronne de Bold Eagle

mercredi 2 mars 2016

Un impressionnant Lionel stoppe le rêve de Triple Couronne de Bold Eagle

Le meeting d’hiver de Vincennes touche déjà sa fin et s’il reste encore à se disputer un groupe 1 avec ce samedi Amiral Sacha qui va se lancer à la poursuite de prometteurs 4 ans dans le prix de Sélection, la Triple Couronne a elle rendu son verdict et il va falloir finalement encore attendre pour trouver un successeur à Belino II.

Pour ceux qui ne connaissent pas la Triple Couronne du trot (un challenge existant en plat dans de nombreux pays dont la plus célèbre aux Etat-Unis avec American Pharoah venant de la réussir en 2015), cela consiste à remporter les trois sommets du meeting d’hiver à Vincennes à savoir le prix d’Amérique Opodo sur 2700 mètres, le Grand Prix de France sur 2100 mètres autostart et enfin le marathon de l’hiver le Grand Prix de Paris et ses 4150 mètres.
Un enchaînement de trois groupes 1 sur trois parcours bien différents et dans un laps de temps très réduit de seulement un mois qui n’est assurément pas à la portée de tous les champions puisque c’est bien simple seul trois chevaux dans l’histoire ont auparavant réussi à inscrire leur nom au palmarès de ces trois courses dans le même meeting : Gelinotte en 1956 et 1957, Jamin en 1959 et enfin le dernier en date Belino II en 1976.

Quarante ans de disette qui laissait à penser que le challenge était devenu trop difficile pour le trot moderne mais cet hiver on pensait bien avoir la perle rare capable de renouveler l’exploit avec Bold Eagle.
Survolant de toute une classe sa génération tout aussi bien en France comme en Europe comme il l’a montré lors du Grand Prix de l’UET sur l’hippodrome néerlandais, le crack de Pierre Pilarski a démontré dès sa première tentative face à ses aînés dans le prix de Belgique qu’il était capable de très grandes choses, surclassant dans le final Vicomte Boufarcaux pourtant deuxième du prix d’Amérique 2015. Une impression plus que pleinement confirmée dans le prix d’Amérique Opodo et dans le Grand Prix de France où il s’est tout simplement montré irrésistible, devançant à chaque fois avec facilité un Timoko pourtant en pleine possession de ses moyens.

Ne restait plus alors que la dernière marche à franchir le Grand Prix de Paris. Certes le parcours changeait radicalement avec 4150 mètres au menu des 12 concurrents venant tenter de prendre la succession de Up And Quick mais la domination de Bold Eagle était telle qu’on pouvait penser que l’exploit était juste au bout des sabots d’autant que Franck Nivard aura su lui offrir le meilleur des parcours en se positionnant dans le dos des deux principaux animateurs Bird Parker et Lionel.
Dans le dernier tournant ce dernier semblait un peu à la peine, peu étonnant lorsque l’on a bouclé tout son parcours nez au vent en deuxième épaisseur, si bien que Franck Nivard préférait passer à l’offensive en contournant son rival pour ne pas laisser s’échapper Bird Parker à la corde. Une tactique qui semblait alors payante, Bold Eagle prenant rapidement le pas sur le lauréat du Critérium des 4 ans 2015. C’était toutefois sans compter sur Lionel qui finalement loin d’être au bout du rouleau revenait à la charge une fois sortie du tournant et bien ligne. Franck Nivard tentait bien de résister mais Lionel inexorablement refaisait mètre après mètre pour finalement prendre très surement le meilleur aux abords du poteau.
En retrait alors que Bird Parker a longtemps semblé pouvoir conserver la troisième marche du podium de ce groupe 1 revenait une redoutable finisseuse Tagada Tagada qui bien que gravissant là plusieurs échelons d’un coup réalisait une performance de premier choix. Deuxième des prix d’Amérique et du Grand Prix de France, Timoko n’a pu cette fois passer à la vitesse supérieure dans le final mais a fourni une courageuse ligne droite pour conserver la cinquième place.

Arrivée du Grand Prix de Paris 2016
1 : Lionel – Ö. Kilhström
2 : Bold Eagle – F. Nivard
3 : Tagada Tagada – M. Abrivard
4 : Bird Parker – Y. Lebourgeois
5 : Timoko – B. Goop

Si on peut bien sûr relever que le meeting a été très éprouvant pour Bold Eagle avec trois succès en groupes 1 et que le début de sa saison de monte n’aura sans doute pas arrangé ses affaires, le succès de Lionel est assurément des plus mérités tant son parcours n’aura pas été des plus favorables et ne l’aura pas empêché de triompher sereinement. Il efface par la même occasion ses malheurs dans le Grand Prix de France et surtout sa faute dans le prix d’Amérique où il ne faut pas oublier qu’il était annoncé avant le coup comme le plus sérieux rival de Bold Eagle. De quoi également avoir de belles promesses pour le meeting d’hiver 2016 – 2017…

Le classement final de la Triple Couronne 2016
1 Bold Eagle : 40 points
2 Timoko : 25 points
3 Lionel : 17 points