Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Storm of Saintly’

Cirrus des Aigles fêté à Saint-Cloud; As d’Estruval et Blue Dragon en patron d’Auteuil

lundi 2 mai 2016

Cirrus des Aigles fêté à Saint-Cloud; As d’Estruval et Blue Dragon en patron d’Auteuil

S’il va falloir encore patienter quelques semaines pour voir se dérouler les classiques du premier semestre dans le temple de l’obstacle, on a eu sans doute un bel aperçu ce samedi à Auteuil avec des courses préparatoires où notamment As d’Estruval et Blue Dragon ont confirmé leurs prétentions à devenir les nouvelles stars de l’obstacle dans l’hexagone.

Débuté à 4 ans et dévoilant rapidement des moyens, As d’Estruval avait déjà montré à l’automne dernier qu’il était appelé à affronter les meilleurs en signant trois brillants succès mais restait à le confirmer sur la piste face aux stars des gros d’Auteuil que sont Milord Thomas, Shannon Rock ou encore Storm of Saintly et s’il n’a pu encore se frotter à ce dernier, il a confirmé samedi dans le prix Ingré qu’il ferait bien parti des favoris du Grand Steeple Chase de Paris le 22 mai prochain.
Principal animateur de ce groupe 3, As d’Estruval aura vu un certain Milord Thomas tenté de venir l’inquiéter à l’approche du dernier obstacle mais toujours aussi dur à l’effort, il avait alors encore de la ressource à revendre et est surement reparti sur le plat pour finalement laissé à près de 4 longueurs l’auteur du doublé Grand Steeple – prix La Haye Jousselyn l’an passé. La troisième place revenant à Jemy Baie en retrait qui est revenu avec une atteinte le privant de Grand Steeple et dont en a malheureusement appris le lendemain la tragique disparition de son entraîneur, le si sympathique Michel Postic.

Depuis la retraite de Gémix on peine en France à lui trouver un véritable successeur pour les groupes 1 sur les balais et cela s’est d’ailleurs clairement vu l’an passé dans la Grande Course de Haies d’Auteuil avec les trois premières places revenus aux visiteurs Un Temps Pour Tout, Thousand Stars et Zarkandar. Heureusement la relève est sans doute là avec le phénomène de Guy Cherel Blue Dragon. Certes contrairement au prix Hypothèse où il a simplement relégué l’opposition aux rôles de simples figurants, il n’était pas assurément dans un grand jour ce samedi mais même comme cela il a de nouveau dicté sa loi dans le prix Hypothèse, repartant bien sur le plat pour s’imposer par trois longueurs. Absent de la compétition d’octobre 2014 à mars 2016, Le Grand Lucé réalise un joli deuxième parcours de rentrée et s’annonce également comme un représentant de choix face aux visiteurs d’outre-Manche qui comme chaque année ne vont pas manquer de venir tenter leur chance le 12 juin prochain pour le sommet des courses de haies en France.

L’avenir se préparait aussi ce samedi à Auteuil avec les plus prometteurs 4 ans en piste dans le prix Jean Stern pour les haies et le prix Amadou en steeple.
Si dans le prix Jean Stern Device a confirmé son statut de numéro 1 de sa promotion non sans faire une grosse frayeur à ses nombreux preneurs avec une faute à la haie du Pavillon qui aurait pu entraîner la chute d’un James Reveley heureusement très vigilant, Punch Nantais n’a pu lui doubler la mise dans le Jean Stern après son succès du prix Fleuret. Le pensionnaire de Guillaume Macaire n’a pourtant pas démérité mais il est tombé sur un Paulougas en gros progrès qui lui tenu tête dans le final après avoir mené les débats et à qui il faut dire il devait tout de même rendre 4 kilos. Nul doute que dans son clan on comptera sur une revanche à l’occasion de la belle, le prix Ferdinand Dufaure.

Dimanche le plat était à l’honneur avec le tout premier groupe 1 de l’année, le prix Ganay, mais aussi un bel hommage à un très grand champion venant tout juste de prendre sa retraite, le crack Cirrus des Aigles.
Certes il peut paraître de prime abord surprenant de fêter à Saint-Cloud le crack Cirrus des Aigles dont le terrain de jeu préféré et celui de quelques uns de ses plus grands exploits est Longchamp mais celui-ci étant fermé toutes cette année pour faire peau neuve, c’est Saint-Cloud qui a pris le relais pour fêter le si attachant Cirrus avec au menu dominical le prix Ganay dont il était le recordman de victoires avec trois succès en 2012, 2014 et 2015.
Pour lui succéder son compagnon d’entrainement Garlingari tentait sa chance et avec de sérieux espoirs vu sa probante victoire dans le prix Exbury mais c’est finalement le jockey de Cirrus des Aigles Christophe Soumillon (chez qui Cirrus va passer sa retraite) qui s’est distingué et a enlevé la palme avec Dariyan qu’il a mené de manière très inspirée. Reprenant en début de parcours avec son numéro dans les stalles tout en dehors afin de venir se loger à la corde avant d’être longtemps bloqué, il a su attendre patiemment son heure. Se faufilant en milieu de peloton à mi-ligne droite, Dariyan aussitôt le jour fait a délivré une belle accélération pour créer surement la décision face à Silverwave. Christophe Soumillon remportant ainsi un troisième prix Ganay consécutif et le cinquième de sa carrière. A défaut de victoire, Garlingari peut être tout de même fière de sa copie rendue dans ce groupe 1 avec une belle troisième place au passage du poteau.

Une heure plus tard Saint-Cloud proposait l’un de ses plus importants rendez-vous annuels avec le convoité groupe 2 prix du Muguet où Christophe Soumillon avait là encore une belle occasion de se distinguer avec la rentrée de la championne Ervedya, lauréate notamment l’an passé de la Poule d’Essai des Pouliches et des Coronation Stakes. En retrait à flanc de peloton durant le parcours, Ervedya a tracé une belle fin de parcours dans les 500 derniers mètres et cela en étant seulement sollicité au bras. Un effort plaisant qui n’était toutefois pas suffisant pour tenter de venir inquiéter le lauréat Vadamos qui avait créé la décision en début de la ligne droite et n’a dès lors plus été inquiété dans ce 1600 mètres qu’il remporte avec beaucoup de brio.


Un cinq ans sacré dans le Grand Steeple Chase de Paris

lundi 19 mai 2014

Un cinq ans sacré dans le Grand Steeple Chase de Paris

Sommet des courses d’obstacles en France, le Grand Steeple-Chase de Paris 2014 a rendu son verdict avec la très belle victoire à la lutte de Storm of Saintly face à Shannon Rock.

Avec 6000 mètres au parcours et 23 obstacles dont les plus redoutables d’Auteuil tels que le Rail Ditch And Fence ou la Rivière des Tribunes par deux fois, ce groupe 1 d’exception ne manque pas de sélectivité et demande beaucoup d’endurance et des qualités de sauteurs exceptionnels. De tout cela Storm of Saintly malgré son très jeune âge n’en manque visiblement pas en s’emparant de la victoire à cinq ans, une performance rare que seule Princesse d’Anjou est parvenue à réaliser durant ces dernières années (2006). Mais pour cela l’élève de Guillaume Macaire a dû venir à bout d’un rock ou même plus précisément de Shannon Rock qui doit décidément se sentir maudit en jouant le rôle de dauphin pour la troisième année consécutive après avoir buté sur Bel La Vie et l’exceptionnel Mid Dancer lors des deux précédentes éditions.
Cela s’est joué de plus à très peu cette année et David Cottin associé à Shannon Rock a dû plus qu’y croire en venant sur la ligne du cheval de tête Rhialco à 100 mètres de l’arrivée et prendre inexorablement l’ascendant sur lui. Le danger était toutefois ailleurs avec son cadet Storm of Saintly qui passait à son tour à l’offensive après l’avoir suivi dans son effort. La lutte entre ces deux champions aura été intense et le dénouement n’est venu que dans la dernière foulée, le pensionnaire de Guillaume Macaire prenant finalement une courte encolure sur son rival.
Si on imagine la joie dans le clan des vainqueurs, elle devait être tout aussi belle pour un turfiste car ce jumelé gagnant complété de Rhialco, Tzar’s Dancer, Al Bucq et du bon numéro bonus a permis à un parieur de toucher la cagnotte quinté du PMU et celle-ci bien qu’en partie tombée vendredi à Vincennes se révèle des plus belles avec un gain de 6 701 000 euros.

Dans le reste de la réunion les belles épreuves ne manquaient pas dont surtout le prix Ferdinand Dufaure, un groupe 1 en steeple-chase pour les quatre ans. Jusque là chef de file de sa génération, Latérano n’a pu confirmé dans son grand objectif du printemps, dominé dans le final de ce 4300 mètres par une remarquable pouliche en plein progrès, Fleur d’Ainay.
Dans cette même génération mais cette fois sur les balais, le groupe 3 rendant hommage au regretté Questarabad a vu la victoire de Roll On Has. Trois fois deuxième cette année en autant de sorties, la pensionnaire de Jean-Paul Gallorini a cette fois pu franchir le poteau en tête, prenant une facile revanche sur Ambroise qui venait de la devancer dans le groupe 2 prix Amadou. La visiteuse et pensionnaire de Willie Mullins Gitane du Berlais complétant le podium. Un Willie Mullins qui allait s’illustrer quelques minutes plus tards en sellant le gagnant du prix La Barka, Thousand Stars, qui a dix ans prouve qu’il faut encore compter avec lui en toisant sur le fil Le Grand Lucé dans ce groupe 2.

L’actualité hippique de cette semaine c’est bien sûr mercredi le Grand National du Trot qui fait une halte sur l’hippodrome du Croisé-Laroche avec le leader Vicomte Boufarcaux qui a une belle occasion de faire le break en tête en l’absence de ses trois principaux rivaux au classement. Pour cette cinquième étape Zeturf propose une cagnotte de 6000 euros à gagner en jouant au ZE 2/4. A noter que le site propose exceptionnellement jusqu’au 15 juin prochain un bonus nouveau joueur revu à la hausse et allant jusqu’à 200 euros.


Pronostic pour le vendredi 4 avril à Auteuil

jeudi 3 avril 2014

Pronostic pour le vendredi 4 avril à Auteuil

Toutes les réunions de semaine ne se valent pas et celle de ce 4 avril à Auteuil ne sera à manquer sous aucun prétexte pour les passionnés de courses d’obstacles avec le prix Murat et le prix de Pépinvast qui s’annoncent tous deux riches d’enseignements en vue des classiques du printemps.

Pronostic pour le prix Murat, course 5 de la réunion 1 :

Ce groupe 2 disputé sur 4400 qui sera support de Classic Tiercé, Mini Multi et 2sur4 n’est autre qu’une préparatoire au sommet de la discipline en France, le Grand Steeple Chase de Paris. Tous les prétendants à ce grand rendez-vous ne seront pas encore là mais le plateau est tout de même superbe à commencer avec la présence de Saint Palois. Tenu éloigné des pistes durant près d’un an, ce pensionnaire de Jacques Ortet a rapidement prouvé à l’automne qu’il n’avait rien perdu de ses moyens et a pris une superbe deuxième place dans le prix de la Haye Jousselin en offrant une réplique de choix à Shannon Rock. Sa rentrée victorieuse dans le Troytown a été pleinement convaincante, on peut en attendre complète confirmation. L’opposition pourrait être emmené par Storm of Saintly, chef de file de sa génération l’an passé dans cette discipline et lauréat lui aussi pour sa rentrée mais sur les balais. Il passe ici assurément un test en affrontant ses aînés et la piste extérieure mais difficile de ne pas accorder crédit à ce fils de Saints des Saints (comme Saint Palois) qui dispose de gros moyens. Derrière ce duo presque incontournable, cela reste très ouvert et on peut soit se pencher sur la ligne du Troytown avec Upwelling, Vent Sombre ou encore Farlow des Mottes (qui tarde tout de même à retrouver son meilleur niveau) ou opter pour celle du prix Robert de Clermont-Tonerre avec Argentique, surprenant et séduisant vainqueur ce jour là. Bien connu à ce niveau, Quart Monde après une bonne rentrée en haies peut bien faire également à l’image de Al Bucq.

Le pronostic : 1.Saint Palois – 3.Storm of Saintly – 8.Argentique – 5.Upwelling – 11.Vent Sombre – 6.Quart Monde

Pronostic pour le prix de Pépinvast, course 6 de la réunion 1 :

Courses de haies de 3600 mètres, ce groupe 3 voit s’affronter bon nombre des meilleurs 4 ans et sera lui un tremplin pour le groupe 1 prix Alain du Breil. Si l’on peut regretter l’absence de Hippomène (vainqueur de la Grande Course de Haies des 3 ans avec Christophe Soumillon), la course s’annonce passionnante et surtout grâce à la présence de Polygona. La pouliche de Yann-Marie Porzier vient en effet de réaliser un très grand numéro dans le prix d’Indy, faisant ce jour là un véritable cavalier seul pour s’imposer par 30 longueurs d’avance. Ses rivaux ne lui laisseront peut-être pas autant prendre ses aises cette fois mais elle s’annonce de même comme la concurrente à battre. Face à elle on lui opposera Roll On Has, dernière en date à l’avoir devancé sur les balais, ainsi que l’autre atout Gallorini Alabama Le Dun qui devrait avoir accusé des progrès sur sa tentative de rentrée. Hilton du Berlais, venant de s’intercaler entre ces deux derniers, et Nando, de retour sur les haies où il avait montré des moyens l’an passé sont aussi de très bonnes possibilités.

Le pronostic : 3.Polygona – 4.Roll On Has – 2.Nando – 1.Alabama Le Dun – 6.Hilton du Berlais – 5.Ammbroise

L’actualité hippique de ce weekend ce sera ce dimanche la réouverture de l’hippodrome de Longchamp avec déjà un beau programme comprenant le groupe 2 prix d’Harcourt qui sera l’occasion de retrouver à nouveau le de plus en plus impressionnant Norse King venant de se balader pour sa rentrée dans le prix Exbury. Pour cette belle réunion qui comprendra également le prix La Force, Zeturf a mis en place une jolie cagnotte de 20 000 euros à partager entre les joueurs touchant touchant 5 trios.


Ceasar’s Palace n’a rien perdu de son talent

lundi 14 octobre 2013

Ceasar’s Palace n’a rien perdu de son talent

Après le grandiose weekend du Qatar prix de l’Arc de Triomphe et le couronnement de Trêve, un autre événement hippique est en approche, le weekend international de l’Obstacle dont les principales épreuves préparatoires se tenaient ce dimanche sur l’hippodrome d’Auteuil.

Très impressionnant à l’âge de 3 et 4 où il a aligné les succès tous avec une grande facilité à Cagnes-sur-Mer et Auteuil, Ceasar’s Palace a ensuite connu une longue interruption de carrière de près de deux ans, ne retrouvant la compétition que le 24 septembre dernier où il a préservé son invincibilité sur les obstacles dans le prix Hunorisk. Dimanche il passait un sérieux test en retrouvant quelques uns des meilleurs chevaux d’âge sur les balais dans le prix Carmarthen dont Saint du Chênet, vainqueur l’an passé de cette épreuve mais surtout du Grand Prix d’Automne auquel il conduit.
Placé à l’arrière-garde par Bertrand Lestrade en début de parcours, Ceasar’s Palace s’est bien détendu avant de par lui-même de décider qu’il fallait passer aux choses sérieuses en se rapprochant progressivement et sans effort pour prendre les devants dans la ligne d’en-face, le cheval prenant alors dans son train plusieurs longueurs d’avance. S’il est rapidement apparu que le reste de l’opposition n’allait pas encore cette fois mettre à mal l’invincibilité de Ceasar’s Palace, Saint du Chênet lui n’avait pas dit son dernier mot mais dans la précipitation en tentant de le suivre commettait une grosse faute sur la dernière haie, se retrouvant à terre. Débarrassé de son dernier rival, Ceasar’s Palace n’avait alors plus qu’à filer au poteau, laissant cette fois à six longueurs son dauphin du jour Prince Oui Oui, revenant lui aussi très bien après une longue absence, et à près de dix son compagnon d’entrainement Dulce Léo.

Trois autres courses de groupe étaient également au programme de cette réunion dominicale et les hostilités avaient débuté par des champions en devenir, les 3 ans qui prenaient part au prix Georges de Talhouet-Roy, tremplin du Cambacérès. Comme dans le prix Camarthen, c’est le duo Jean-Paul Gallorini – Bertrand Lestrade qui s’y est mis à l’honneur avec Hippomène. Déjà vainqueur de deux listed, le fils de Dream Well n’a pas manqué le coche pour sa première participation en groupe, devant toutefois sortir le grand jeu pour venir à bout de Hilton du Berlais qu’il n’a devancé que du plus court des avantages. Autre similarité avec le Camarthen, c’est là aussi un Gallorini qui complète le podium avec Albama Le Dun qui termine tout de même en net retrait du duo de tête.

Après le quinté du jour enlevé par Anik de Maspie, ce fut au tour des steeple-chasers de 4 ans de passer à l’action avec le prix Orcada.
Premier leader de la génération dans la discipline, Vanilla Crush avait vu au printemps sa domination complètement remise en question par son propre compagnon d’entrainement chez Guillaume Macaire, Storm of Saintly. Vainqueur du Groupe 1 prix Ferdinand Dufaure, ce dernier l’avait également bien dominé pour leur rentrée commune dans le prix Edmond Barrachin mais Vanilla Crush n’a visiblement pas abdiqué et remporte cette fois la manche malgré quelques facéties, dominant surement Storm of Saintly et offrant un nouveau groupe à Bertrand Lestrade.

Ultime préparatoire du jour, le groupe 3 prix Héros XII regroupait des chevaux d’âge sur le steeple appelés à prendre part au prix La Haye Jousselin.
Alignant les victoires à 4 ans avant de connaitre un coup d’arrêt dans le prix Ferdinand Dufaure où il a dû se contenter du premier accessit, Saint Palois effectuait en cette occasion son retour dans la discipline après une discrète rentrée sur les balais du prix Marly River. Cette fois bien plus affûté, le représentant de Jacques Ortet a prouvé qu’il faudrait également compter avec lui pour cet automne, patientant longuement à proximité des animateurs avant de se retrouver seul à la lutte avec Quart Monde de quatre ans son aînés mais qui ne s’est incliné que dans les ultimes battues. Favori de la course, Farlow des Mottes termine lui en troisième position.

En attendant ce prometteur Weekend International de l’Obstacle prévu les 2 et 3 novembre, un beau rendez-vous est au menu de la semaine avec la onzième étape du Grand National du Trot à Lyon-La Soie.
Leader au classement, Swedishman tentera de conforter son maillot jaune mais n’aura pas la tâche facile au 50 mètres malgré un parcours de longue haleine au menu (3250 mètres). Vainqueur des étapes de Cherbourg et de Reims, les seules auxquelles il a pris part, Sthiéric va lui tenter de poursuivre sa remonter fulgurante au classement et combler au moins en partie les seize points qui le sépare du pensionnaire de Thierry Duvaldestin.
Rappelons également que comme pour chaque étape de ce G.N.T. 2013 Zeturf propose une cagnotte de 5000 euros à partager entre les parieurs touchant 5 jumelés gagnants sur cette réunion à Lyon.