Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Roxana de Barbray’

Deuxième quinté international ce vendredi à Mons

jeudi 22 octobre 2015

Deuxième quinté international ce vendredi à Mons

Il y a un an presque jour pour jour les courses hippiques connaissaient un petit événement avec pour la première fois de l’histoire des courses françaises l’organisation du premier quinté disputé hors de l’hexagone. L’honneur en revenait à l’hippodrome de Mons pour son Grand Prix de la Toussaint, également dernière étape du Tour Européen du Trotteur Français.
Une première qui aura été une réussite sportive avec Sometime, Roi du Lupin, Soléa Rivellière, Roxana de Barbray et Ru de l’Airou qui en prenaient les cinq premières places. L’expérience est logiquement renouvelée et au vu du plateau proposé, on peut de nouveau espérer une course de qualité sur la piste ce vendredi soir.

Deuxième l’an passé de cette épreuve, Roi du Lupin y connaissait sa première défaite sur cette piste de Mons devancé par une Sometime meilleure que jamais. A désormais seulement quelques semaines de la fin de sa carrière dans l’hexagone (atteint par la limite d’âge pour courir en France fixé à 10 ans) Roi du Lupin y revient tenté sa chance. Il y sera pour la toute première fois de sa carrière associé au driver suédois Bjorn Goop, bien connu en France pour être notamment le driver attitré du crack Timoko. Une première association dû notamment au fait que son pilote habituel Jean-Michel Bazire se produit lui ce vendredi soir à Vincennes où il dispose de belles cartouches dans les groupes de cette réunion mais aussi parce que Roi du Lupin continuera sa carrière l’an prochain du côté de la Scandinavie et pour faciliter les choses sera entraîné en Suède par Bjorn Goop.
En attendant cela Roi du Lupin a encore quelques engagements d’ici la fin de l’année et ce Grand Prix de la Toussaint est assurément une belle occasion de signer un nouveau succès après avoir échoué de peu dans le Grand Prix du Sud-Ouest où Pascia’ Lest l’a coiffé sur le fil. Le champion de Jean-Paul Marmion ce vendredi devra toutefois composer avec le numéro 9 derrière les ailes de l’autostart ce qui à Mons veut dire à la corde en deuxième ligne, bref un véritable traquenard dont va devoir se sortir Bjorn Goop. Face à lui l’opposition sera principalement formé des concurrents s’étant illustré tout au long des étape de ce Tour Européen du Trotteur Français car, rappelons-le, ce Grand Prix de la Toussaint en est la finale et le suspens est toujours de mise avec trois concurrents en lutte pour la victoire finale : Soléa Rivellière, leader avec 31 points grâce notamment à sa victoire à Gelsenkirchen, Sthiéric, deuxième avec 30 points grâce à ses deuxièmes places à Wolvega et Avenches, et enfin Roxana de Barbray, qui a fait le plein de points à Son Pardo et en totalise 27.

Peut-on pour autant limiter ce quinté à une lutte entre ce trio et arbitrer par le cheval de classe Roi du Lupin ? Assurément non. Certains des 12 autres rivaux sont en droit de viser les toutes premières places. C’est notamment le cas de Uppercut de Manche, actuellement l’un des tous meilleurs chevaux en France sous la selle mais aussi capable dans ses bons jours de se placer attelé face au meilleurs, ainsi que le petit champion d’Hervé Sionneau Ricimer.
Bientôt lui aussi atteint par la limite d’âge en France, il a connu une carrière plutôt atypique. Ayant toujours montré des moyens, jugé digne de participer notamment au Critérium des 5 ans et vainqueur entre autres du quinté de Noël le prix Constant Hervieu ou encore du semi-classique Grand Prix du Conseil Municipal à Vichy, Ricimer avait vu sa carrière stoppé en janvier 2012, victime de problèmes physiques qui semblaient bien devoir mettre fin à la liste de ses prouesses sur la piste. Après 2 ans et neuf mois d’absence il était difficile d’espérer revoir en piste le beau Ricimer et pourtant le 21 octobre 2014, en fin d’année de 9 ans, le talentueux fils d’Hermes du Buisson faisait son grand retour en piste. Un pari qui semblait bien osé alors mais la suite aura donné raison à Hervé Sionneau avec trois succès ajoutés cette année au palmarès de Ricimer : le Grand Dynavena Maisagri Duran à Agen, le prix de Ferrières à Vichy où il a rendu victorieusement 50 mètres et offert au spectateur une superbe lutte avec Scarlet Turgot, et enfin le prix du Président à Avenches qui n’est autre que l’une des étapes de ce Tour Européen du Trotteur Français.

Pronstic Turf-Bonus pour ce Grand Prix de la Toussaint : 9.Roi du Lupin – 3.Uppercut de Manche – 2.Ricimer – 8.Soléa Rivellière – 1.Sthiéric – 4.Roxana de Barbray – 6.Roller Quick – 16.Sierra Leone

Pour ce deuxième quinté international, opération spéciale de Zeturf qui ne devrait pas manquer d’intéresser les joueurs de son jeu spéculatif le ZE5, un jeu où il vous faut dénicher les 5 premiers à l’arrivée sans notion d’ordre. Pour cette course le site propose le remboursement de 20% de vos perdantes à ce jeu.


Un quinté historique vendredi à Mons

jeudi 23 octobre 2014

Un quinté historique vendredi à Mons

Pour la toute première de fois de son histoire, la course support du quinté s’exportera pour se disputer sur l’hippodrome de Mons avec une épreuve justement baptisé Prix du Premier Quinté+ International.
Savamment préparé depuis un an, cette première à Mons ne devrait pas désorienter les turfistes français puisque la course support en sera le Grand Prix de la Toussaint également utilisé comme finale du Tour Européen des Trotteurs Français, un challenge permettant de promouvoir le trot français à travers l’Europe.

Présentation des partants :

1.Sometime : Les frères Martens se devaient d’être présents pour le premier quinté en Belgique de l’histoire et c’est loin d’être avec une non-chance qu’ils le seront. Sometime a huit ans semble en effet meilleur que jamais et a notamment remporté la deuxième étape de ce Tour Européen que se disputait à Avenches. Excellente deuxième depuis sur le G.N.T., elle est une logique candidate aux premières places.

2.Ru de l’Airou : Ce pensionnaire de Patrick Martin ne ménage pas ses efforts mais semble toujours en forme en venant de se classer quatrième du Grand Prix du Sud-Ouest de Swedishman, une course où il avait obtenu son principal titre de gloire l’an passé en s’intercalant entre Timoko et Sanity. Il n’est peut-être plus dans la même forme mais son bon numéro derrière l’autostart et son sérieux en font un candidat aux places.

3.Sévérino : Classique pour avoir remporté le Critérium Continental, il a connu une interruption de carrière de fin 2012 à fin 2013 et a mis un peu de temps à retrouver la forme. Quatrième du René Ballière en juin, il a confirmé cet été en s’imposant dans la première étape de ce Tour Européen avant de prendre la troisième place dans la deuxième et la quatrième à Son Pardo, se montrant tout de même moins convaincant. Il a repris un peu de fraîcheur ce qui ne devrait pas manquer de lui avoir fait du bien.

4.Talicia Bella : Premier atout de Jean-Paul Marmion, elle a remporté d’une classe l’étape de Son Pardo malgré un parcours peu avantageux à l’extérieur de l’animateur Sévérino. Troisième de l’étape d’Hambourg, elle a au papier encore sa place sur le podium même si Anthony Barrier ne pourra lui être associé.

5.Soléa Rivellière : Cette chic jument est en train de devenir la Poulidor du Tour Européen avec la deuxième place de chacune des précédentes étapes ce qui lui permet tout de même d’occuper la première place du classement. Bien placée avec le 5, elle va encore défendre chèrement ses chances.

6.Quela Rive : Cette petite jument au cœur plus gros qu’elle va bientôt atteindre la limite d’âge et ne pourra plus courir en France l’an prochain. Elle n’est sans doute plus aussi incisive que lorsqu’elle se classait aux arrivée des Clôture du G.N.T. 2010 et 2011 mais conserve de beaux restes comme elle vient de le prouver par une 5ème place à Hambourg. Cela semble dur toutefois d’espérer faire mieux.

7.Roxana de Barbray : Compagne d’entrainement et de couleurs de Quela Rive, elle a apporté énormément de satisfaction à Roberto Donati en se classant notamment quatrième du Grand Prix d’Amérique 2013. Moins en vue ces derniers mois, elle semble revenir en forme et a pu ainsi renouer avec la victoire à Hambourg. Si elle parvient de nouveau à s’installer aux commandes elle s’annonce très compétitives pour le podium.

8.Sissi du Morin : Deuxième atout de Philippe Daugeard avec Soléa Rivellière. Son entraîneur l’estime tout aussi compétitive ce que l’on peut croire au vue de sa troisième place lors de l’étape du G.N.T. Reste que pour l’heure elle a moins brillé que sa compagne d’entrainement sur ce Tour Européen et surtout son numéro 8 derrière les ailes de la voiture est un sérieux handicap pour cette jument qui aura pourtant besoin d’un parcours caché.

9.Team Job : Prometteur dans sa jeunesse, il déçoit dans l’ensemble ces derniers mois alternant les performances obscurs et quelques petits réveils. Dans un bon jour il aurait sans doute moyen de se placer d’autant qu’il s’est montré à son affaire lors de ses dernières prestations sur cette piste mais il y a tout de même d’autres priorités dans la course.

10.Roi du Lupin : Ses trois tentatives à Mons se sont toutes soldées par une victoire. L’opposition est cette fois plus relevée mais le champion de Jean-Paul Marmion a tout de même la première chance de la course et cela en dépit de son numéro qui le contraint à s’élancer en seconde ligne. A Pierre Vercruysse de jouer.

11.Roro du Débuché : Il vient de se classer sixième de l’étape d’Hambourg derrière cinq concurrents qu’il retrouve et cela avec un parcours à l’économie. Sauf défaillances de plusieurs favoris, il est difficile d’imaginer qu’il puisse prendre sa revanche et fait figure de simple outsider.

12.Quentin Rose : ce spécialiste de la piste de Cagnes-sur-Mer où il a tant brillé par ses tranchantes fins de course conserve de bons moyens à 10 ans et vient de le prouver sur cette piste en se classant deuxième du bon Laurier Dag à qui il rendait la distance. L’opposition est très solide tout de même et mieux qu’une petite place serait surprenant.

13.Quoriace Stop : il tarde à retrouver ses moyens, alignant les disqualifications. S’il a pu enfin boucler un parcours au trot en dernier lieu à Vincennes, il n’aura pour autant pu s’illustrer. Dans ce lot il semble totalement surclassé et doit pouvoir être écarté sans risque.

14.Picardo : Ce frêre de Norginio ne semble pas au mieux de sa forme actuellement après s’être pourtant imposé fin août sur cette piste face à l’ex-retraité Perlando. Dans un tel lot difficile de lui accorder une chance de briller. Gros outsider.

15.Swedishman : non-partant. Un petit pépin physique pour Swedishman qui alignait les performances. Cette sortie devait être sa dernière cette année et on ne le reverra en piste sans doute que l’an prochain.

Le pronostic de Turf-Bonus :
10.Roi Du Lupin – 1.Sometime – 4.Talicia Bella – 7.Roxana De Barbray – 5.Soléa Rivellière – 3.Sévérino – 2.Ru De L’Airou


Pronostics pour la clôture du meeting d’hiver de Vincennes

vendredi 1 mars 2013

Pronostics pour la clôture du meeting d’hiver de Vincennes

C’est déjà l’heure du clap de fin ce samedi pour le meeting d’hiver de l’hippodrome de Vincennes mais l’on sera gâté pour cette dernière avec un programme riche de quatre épreuves bénéficiant du label groupe dont le classique prix de Sélection. Pour cette dernière nous allons justement faire le tour des épreuves phares de cette réunion de gala.

Pronostics pour le prix de l’Union Européenne, course 3 de la réunion 1 :
Sur la distance très peu empruntée et sélective des 3000 mètres (celle du Critérium des 5 ans et du prix de Normandie) on retrouve un très beau plateau de chevaux d’âges. Cheval de très grande classe qui a ébloui l’Europe l’an passé, Commander Crowe a la toute première chance théorique mais effectue ici une course de rentrée qui a essentiellement pour but de peaufiner sa condition physique. On lui préférera ainsi logiquement des rivaux plus affûtés tels que que Roxana de Barbray, qui si elle avait moins tiré dans le Grand Prix de Paris aurait pu espérer mieux, ou encore Rêve de Beylev, impressionnant lors de sa victoire dans le prix de la Marne. Sanity, auteur d’une rentrée convaincante dans le prix du Plateau de Gravelle, et Up And Quick, qui aurait pu être présenté dans le groupe 1 du jour sont des possibilités intéressantes tout comme Quinoa du Gers qui vient de renouer avec la victoire.

8.Rêve de Beylev
5.Roxana de Barbray
4.Sanity
7.Quinoa du Gers
2.Up And Quick

Pronostic pour le prix Henri Desmontils, course 6 de la réunion 1 :
On change de spécialité avec le trot monté pour ce prix Henri Desmontils, un groupe 3 sur 2850 mètres pour chevaux de 5 à 10 ans. Si elle alignait depuis longtemps les belles performances dans cette discipline, Quarry Bay a prouvé cet hiver qu’elle pouvait également le faire face aux meilleurs en prenant les deuxièmes places du prix de Cornulier et de l’Île-de-France derrière Singalo. Elle mériterait de renouer avec la victoire samedi et a assurément les moyens de le faire toutefois Pluto du Vivier qui semble être revenu au mieux et s’était payé le luxe l’an passé de devancer Roi du Lupin est un sacré client au papier.
Si l’on retiendra en priorité ce duo, de nombreux concurrents peuvent prétendre à une place dans cette épreuve au point que l’on pourrait presque tous les citer. Rive Droite, qui a franchi un gros palier cet hiver, et Surabaya Jiel, retrouvant très progressivement le très bon niveau qui était le sien, auront notre préférence.

9.Quarry Bay
6.Pluto du Vivier
4.Rive Droite
7.Surabay Jiel
10.Risque Tout
2.Ramsey du Ham

Pronostic pour le prix de Sélection, course 7 de la réunion 1 :
Le prix de Sélection, l’ultime groupe 1 de ce meeting d’hiver. Dans cette épreuve les 4 ans sont opposés aux 5 et 6 ans qui ont la lourde tâche de rendre 50 mètres dans cette épreuve. Cette année seul Unique Quick tente ce pari. S’il semble être revenu en grande forme après un début d’hiver décevant et qu’il vient de s’imposer sur ce tracé dans la très bonne réduction kilométrique de 1’12″5, pas sûr que ce chrono soit suffisant. L’an passé d’ailleurs Timoko avait réalisé 1’12″3 ce qui lui avait seulement permis de prendre la troisième place.
En tête on retrouve la reine de la génération Vanika du Ruel qui vient tout de même de décevoir dans le prix Éphrem Houël. Cette fois déferrée des 4 pieds peut-être aura-t-elle retrouvé ses ailes mais en tout cas elle est difficilement contournable, ayant pour l’heure remporté tous les groupes 1 de sa génération auxquels elle a pris part. Village Mystic et Victoire, tous deux en plein épanouissement cet hiver, et la redoutable Visite Royale, sont également de très possible lauréats.

10.Vanika du Ruel
7.village Mystic
9.Victoire
11.Unique Quick
3.Visite Royale
2.Vaux Le Vicomte

Pronostic pour le prix Louis Le Bourg, course 8 de la réunion 1 :
On retourne au trot monté pour la dernière course de groupe de ce meeting avec les 4 ans sur le parcours des 2850 mètres. En l’absence de la nouvelle reine de la génération Vision Intense qui aurait dû rendre 25 mètres dans cette épreuve, la course est plus ouverte pour la victoire que lors des précédents groupes réservés à cette génération.
Si Victory Jiel qui ne manque pas de moyens peut lutter pour la gagne, elle reste délicate et on lui préférera les candidatures de Viking du Buisson, très convaincant pour ces deux premières sorties dans la discipline et Valse Castelets qui n’a jamais fini plus loin que troisième au monté avec notamment une bon podium derrière Vision Intense dans le prix de Pardieu. Velvet Underground, venant de courir en nets progrès, ainsi que les réguliers Viscaria et Vaquéro du Mont, peuvent également prétendre à une place sur le podium.

6.Viking du Buisson
8.valse Castelets
3.Victory Jiel
13.Vasquéro du Mont
4.Velvet Underground
12.Viscaria


Ready Cash conclut en beauté son meeting

lundi 25 février 2013

Ready Cash conclut en beauté son meeting

A quelques jours de la clôture de ce meeting d’hiver, Vincennes tenait ce dimanche la troisième manche de sa triple couronne, le Grand Prix de Paris qui pour la première fois est revenu au crack de Philippe Allaire, Ready Cash.

Passé à côté d’une troisième victoire dans le Grand Prix d’Amérique, la faute en revenant à son plus farouche rival Royal Dream, Ready Cash aura finalement réussi une nouvelle fois un grand meeting avec 15 jours après son deuxième succès dans le Grand Prix de France, son deuxième groupe 1 du meeting à l’occasion de ce Grand Prix de Paris, inscrivant pour la première fois son nom au palmarès de cette prestigieuse épreuve dont il avait pris la deuxième place l’an passé derrière Roxane Griff.
Grand favori de la course en l’absence de Royal Dream, le seul à lui avoir tenu tête cet hiver, Ready Cash a pourtant dû donner beaucoup de frayeurs à ses nombreux preneurs tout au long des 4125 mètres du parcours. Musardant en dernière position tandis qu’en tête la course était loin d’être menée tambours battant, la tâche ne semblait pas simple pour le fils de Indy de Vive encore bon dernier pour aborder le tournant final qu’il a été contraint de franchir en sixième épaisseur nez au vent. Plein de sang-froid, la patience de Franck Nivard a pourtant été de nouveau justifiée, son champion couvrant les 500 derniers mètres sur le pied de 1’08″6 pour venir ajuster sur le fil Tiego d’Etang qui avait lui aussi joué les attentistes dans cette épreuve.
Passant à l’offensive à l’intersection des pistes, Quoumba de Guez a montré qu’elle conservait un moral intact en cette fin de meeting chargé pour elle en conservant la troisième place devant Roxana de Barbray, un peu branchée durant le parcours, et Maharajah qui rassure quelque peu mais aura été loin de faire le meeting que l’on pouvait attendre de ce champion suédois.

Après ce marathon de l’hiver, le show n’est pas encore complètement terminé sur l’hippodrome du Plateau de Gravelle avec ce samedi une réunion de clôture également somptueuse comprenant le dernier Groupe 1, le prix de Sélection.
Dans cette course poursuite où les 5 et 6 ans ont la lourde tâche de tenter de rendre 50 mètre aux meilleurs espoirs de la jeune génération, Vanika du Ruel va tenter de reprendre les commandes chez les 4 ans après la semi-déception causée par la pensionnaire de Franck Anne dans le prix Ephrem Houel. Sur sa route elle devrait une nouvelle fois se retrouver face à une forte coalition de l’écurie Victoria Dreams tandis qu’aux 50 mètres figurent encore pour l’heure huit concurrents dont les deux Leblanc Unique Quick et Up And Quick qui viennent de composer le jumelé gagnant dans le prix Ovide Moulinet.


La consécration pour Royal Dream et l’écurie Victoria Dreams

lundi 28 janvier 2013

La consécration pour Royal Dream et l’écurie Victoria Dreams

La 92ème édition du Grand Prix d’Amérique a rendu son verdict et à l’issue d’une course sans concessions où pour la première fois le vainqueur a bouclé son parcours sous la barre des 1’12, Royal Dream est sorti grand vainqueur face au favori et double tenant du titre Ready Cash.

Un nouveau record de 1’11″9 qui doit beaucoup à Maharajah qui a assuré un train très sélectif à la course malgré une piste pas vraiment propice à la vitesse. Après un jeu de relais avec le scandinave Raja Mirchi, après avoir émoussé la 4 ans Vanika du Ruel ainsi que le quintuple vainqueur de groupes 1 Timoko, ce rythme aura finalement eu raison également de Maharajah lui-même qui n’a pu répéter sa grande performance de 2011 en pliant sur l’attaque tranchante de Ready Cash en haut de la montée. Si ce celui-ci semblait bien parti pour remporter un troisième Grand Prix d’Amérique consécutif, le crack de Philippe Allaire avait un encombrant rival dans son porte-bagages avec Royal Dream qui suivait son effort. Déferré pour la première fois des 4 pieds, Royal Dream allait une fois de plus faire étalage de ses talents de finisseurs en venant dès la mi-ligne droite prendre inexorablement l’ascendant sur un Ready Cash tombé juste dans ses allures auquel Franck Nivard ne pouvait plus demander d’efforts.
Derrière ces deux champions habitués à lutter au sommet dans les courses au trot en France, la belle histoire de cette édition est venue de Roxana de Barbray qui après avoir décroché de manière presque inespérée dans la dernière préparatoire sa place dans ce sommet des courses de trot a une nouvelle fois repoussé ses limites en prenant la quatrième place de l’épreuve, intercalée entre les excellents Main Wise As et The Best Madrik. Enfin parmi les autres concurrents mentions spéciales à Un Mec d’Héripré et Raja Mirchi, malheureux tous deux dans le final sans quoi une place semblait à leurs portées, ou encore au septième Tiego d’Etang, qui a concédé de très précieuses longueurs en début de parcours avant d’effectuer une fin de course très prometteuse.

Défendant l’écurie Victoria Dreams, Royal Dream apporte une consécration à ses couleurs qui depuis trois ans domine surement les courses de trot en France mais également à son driver Jean-Philippe Dubois qui pour la première fois remporte la plus convoitée des courses de trot françaises, prenant place au palmarès aux côtés de son frère Jean-Étienne (vainqueur en 1996 avec Cocktail Jet) et de son père Jean-Pierre qui l’a lui remporté à deux reprises avec High Echelon et Hymour.

Le sommet de l’hiver est désormais passé mais les champions ont encore de beaux rendez-vous devant eux dans ce meeting avec les prix de France et de Paris et si Royal Dream devrait une nouvelle fois faire l’impasse sur ce dernier, il sera attendu le 10 février pour défendre son titre dans le prix de France où outre son grand rival Ready Cash il pourrait bien se retrouver face à Triode de Fellière, la très impressionnante lauréate du prix du Luxembourg ce samedi.


Le point sur les partants du Grand Prix d’Amérique 2013

lundi 14 janvier 2013

Le point sur les partants du Grand Prix d’Amérique 2013

Dernier tour de chauffe ce dimanche à Vincennes pour les champions avant le Grand Prix d’Amérique le 27 janvier. Avec la quatrième « B » disputé tout comme le prix Ténor de Baune, semi-classique qualifiant son vainqueur, on en sait désormais beaucoup plus sur les probables partants de la reine des courses de trot en France.

La belle surprise de cette réunion dominicale est venue du nord avec Raja Mirchi qui a réalisé une démonstration de force dans le Ténor de Baune et gagné son billet pour le Jour J. Mené en très grande confiance par Lufti Kolgjini, Raja Mirchi a pris résolument les devants à un tour du but et fait la course en tête nettement détaché du reste du peloton. Si Triode de Fellière a fait un bel effort pour tenter de le rejoindre dans la ligne d’arrivée, la messe était déjà dite et Raja Mirchi n’a pas réellement été inquiété et s’empare du précieux sésame.
Dans le Belgique, la dernière des quatres « B », le spectacle n’a pas vraiment été au rendez-vous. Si Yarrah Boko a pleinement rassuré et que Maharajah a montré sa forme en retrait du peloton, difficile de tirer beaucoup d’enseignements de cette épreuve si ce n’est les mauvaises performances de Roxane Griff et de Main Wise As qui ont de quoi inquiéter à 15 jours de l’Amérique.

On peut désormais dressé un premier portrait des possibles forces en présence le dernier dimanche de janvier. Les qualifiés d’office sont d’une part Un Mec d’Héripré pour sa victoire dans le Critérium Continental (mais toujours incertain) et Raja Mirchi auxquels s’ajoutent les six premiers du classement par point des quatres « B » : Ready Cash, Royal Dream, Roxane Griff, Yarrah Boko, Quoumba de Guez et Roxana de Barbray. Si pour les 5 premiers les gains étaient de toute façon suffisant pour faire partie des 18 de l’Amérique, la bonne surprise est venue pour Roxana de Barbray qui avec un peu plus de 550 000 euros de gains ne pouvait nourrir de telles prétentions.
A cette liste vont s’ajouter la reine des 4 ans Vanika du Ruel, qui tente un drôle de pari face à ses aînés, Timoko, venant de pleinement rassurer dans le prix de Bourgogne, Maharajah, la très belle note de dimanche, le champion scandinave Noras Bean ou encore Save The Quick. Si la forme de The Best Madrik et de Main Wise As n’est pas forcément au beau fixe, avec plus de un million d’euros au compteur chacun ils sont également au moins assurer de prendre part à l’épreuve tout comme Quarcio du Chêne, absent dimanche.
Légèrement au dessus de la barre des 850 000 euros de gains, Rêve de Beylev et Punchy tiennent pour le moment la corde pour compléter la liste des partants mais de nouveaux venus pourraient les déloger et notamment Tiego d’Etang qui pourrait venir s’immiscer en cas de bonne performance dans le prix de Cornulier dont il est l’un des principaux favoris ou de désistement.

Liste des partants possibles pour le Grand Prix d’Amérique 2013 :
1.Un Mec d’Héripré
2.Roxana de Babray
3.Raja Mirchi
4.Vanika du Ruel
5.Rêve de Beylev
6.Punchy
7.Royal Dream
8.Quoumba de Guez
9.Yarrah Boko
10.Noras Bean
11.The Best Madrik
12.Quarcio du Chêne
13.Save The Quick
14.Timoko
15.Main Wise As
16.Roxane Griff
17.Maharajah
18.Ready Cash


Pronostic pour la deuxième étape du Trophée Vert

samedi 23 avril 2011

Pronostic pour la deuxième étape du Trophée Vert

Pour cette deuxième étape du Trophée Vert c’est Ecommoy et son Grand Prix de la Ville qui accueillera ce circuit consacré aux pistes en herbe.

Si Paris Libéré, vainqueur de la 1ère étape, n’a pas répondu présent le plateau est de grande qualité avec notamment son dauphin Punchy qui tentera de lui ravir son maillot jaune en son absence.  Si sur un hippodrome tel que Vincennes il lui serait sans doute bien difficile de rendre la distance à des éléments de qualité tel que Quiby des Caillons, Réédite Gédé ou Roxana de Barbray, l’aptitude à la surface ne fait pour lui aucun doute et courageux en diable il devrait une nouvelle fois jouer le podium.  Parmi ses trois rivaux précités,  Quiby des Caillons dispose lui aussi de référence sur l’herbe et même à Ecommoy où il s’est classé second en juillet dernier sur le même parcours des 2750 mètres au programme dimanche. Capable de numéro lorsqu’il s’élance sur la bonne jambe, il fait figure de vainqueur potentiel mais pas forcément de base trop solide.

Si lors de la première étape la victoire est revenue à un concurrent du premier échelon, cela s’annonce cette fois bien plus difficile pour les concurrents s’élançant en tête car outre la qualité de l’opposition aux 25 et 50 mètres on peut noter que non seulement ils ne seront que 6, risquant donc de se faire rapidement envelopper, mais que mis à part Riviga du Rib, restant sur deux bonnes performances, leurs formes du moment est douteuses. On se méfiera tout de même de Quartz de Noyal qui bien qu’effectuant une petite rentrée sera déferré des 4 pieds et a moyen de bien faire sur ce qu’il a montré dans ses plus récentes sorties.

Cette épreuve restant très ouverte en raison de quelques incertitudes concernant les prestations de quelques uns des favoris, difficile d’écarter complètement Olga du Dudy, auteur d’une bonne prestation dans la première étape en dépit d’une faute, et Pouline Léman, extra cet hiver à Vincennes.

Pronostic pour le Grand Prix de la Ville d’Ecommoy (réunion 4, course 5) :

9.Quiby des Caillons

18.Punchy

12.Roxana de Barbray

1.Riviga du Rib

11.Réédite Gédé

6.Quartz de Noyal

16.Olga du Dudy

15.Pouline Léman

Mots-clefs : , , , , ,
Publié dans prono | Les commentaires sont fermés