Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘prix Ganay’

Swedishman en point de mire de Reggae d’Urzy et Ulk Medoc

jeudi 25 avril 2013

Swedishman en point de mire de Reggae d’Urzy et Ulk Medoc

Le Grand National du Trot, le tour de France de trotteurs, en était à sa quatrième étape ce mercredi à Toulouse.  Si Swedishman, l’actuel maillot jaune, faisait son retour dans la compétition, il n’a pu conforter son avance en tête du classement, le pensionnaire de Thierry Duvaldestin voyant même l’opposition revenir sur lui à grandes enjambées.

Pour la première fois handicapé de 50 mètres sur ce G.N.T. 2013, Swedishman n’a pourtant pas démérité loin de là  en fournissant un brillant effort dans les 500 derniers mètres et était même assuré de la troisième place de l’épreuve à mi-ligne d’arrivée mais malheureusement dans sa poursuite de Ulk Medoc il s’est trompé dans ses allures et s’est vu disqualifié. Une sentence qu’il n’allait pas être le seul à recevoir avec de nombreux concurrents en vus qui sont eux aussi passés à la trappe sur faute. Le favori Titan d’Occagnes tout d’abord dès la volte puis encore Tina du Citrus, Récital Carisaie, Radjah de l’Abbaye ou encore Singapore Sling, mise hors course dans le tournant final alors qu’elle semblait pouvoir jouer un premier rôle. Si l’on a ainsi assisté à une course par élimination, le vainqueur Reggae d’Urzy a pourtant plus que mérité ce succès non seulement parce qu’il a fallu répondre à la bonne attaque de Ulk Medoc dans le final mais également eu égard à ses plus récentes performances avec une série de premiers accessits obtenus derrière les très bons Satin d’Avril, Swedishman et Ramsey du Ham. Déjà cinquième de l’étape de Marseille-Borély à près de 80/1, Ryder de Tagor a encore déjoué la vigilance des parieurs avec cette fois la troisième marche du podium à plus de 100/1, devançant au passage du poteau Unabella Perrine et un autre gros outsider Queyras Apple.

Classement Général du Grand National du Trot à l’issue de la 4ème étape :
1.Swedishman 33 points
2.Reggae d’Urzy 26 points
2.Ulk Medoc 26 points
4.Ryder de Tagor 20 points
5.Queyras Apple 17 points

Pour le reste de cette semaine hippique, deux rendez-vous devraient particulièrement retenir l’attention ce weekend : le Critérium de Vitesse de Basse-Normandie et le prix Ganay. Pour le premier disputé samedi sur la piste d’Argentan, neuf concurrents devraient au départ dont le tenant du titre Quaket Jet. Le pensionnaire de Jean-Étienne Dubois pourrait tout de même avoir du mal à doubler la mise vu tout d’abord sa tentative un peu décevante dans le prix de l’Atlantique mais il va également avoir à faire avec un sacré client en la personne de Texas Charm, venant de courir en net regain de forme.
Le prix Ganay se tiendra lui à Longchamp et est tout simplement le tout premier groupe 1 de l’année en plat. La course sera également l’occasion pour Saônois de faire son retour en piste, lui qui a fait vivre un véritable conte de fée à son entourage l’an passé avec notamment sa victoire dans le prix du Jockey Club. Face à lui reste pour l’heure huit adversaires dont Maxios (frère d’un certain Bago) qui pour sa rentrée a réalisé la meilleure performance de sa carrière en s’imposant dans l’épreuve préparatoire à ce prix Ganay, le prix d’Harcourt. Pour fêter ce premier groupe 1, Zeturf réservera sa cagnotte de la semaine à cette belle réunion de Longchamp et celle-ci est copieuse avec 30 000 euros à partager entre les turfistes trouvant 5 trios ordre.

Les partants du Critérium de Vitesse de Basse-Normandie :
1.Ragtime du Parc
2.quaker Jet
3.Quinio du Relais
4.Sud
5.Paladin Bleu
6.Renomée d’Obret
7.Twist des Caillons
8.Texas Charm
9.Rivière Espérance

Les partants provisoires du prix Ganay :
1.Maxios
2.Dunaden
3.Pastorius
4.Point Blank
5.Saônois
6.Mandistana
7.Ridasiyna
8.Haya Landa
9.Giofra


La saison de galop est véritablement lancée

lundi 2 mai 2011

La saison de galop est véritablement lancée

Si sur la planète course on avait déjà pu assister à quelques très bonnes épreuves de plat avec notamment Meydan et l’émouvant succès des japonais dans la Dubaï World Cup, c’est bien véritablement ce weekend que les choses sérieuses ont démarré en Europe avec notamment Planteur et Frankel qui ont particulièrement marqué les esprits au sein d’un programme très riche.

Et cela a commencé en France avec le tout premier Groupe 1 de la saison samedi à Longchamp, le prix Ganay. Brillant vainqueur pour son retour en piste dans le prix d’Harcourt, Planteur y était placé en position de favori mais avait fort à faire avec cette fois une opposition bien plus relevé en raison de la présence de Cape Blanco, qui a avait forte impression dans les Irish Champion Stakes sur une distance voisine en 2010, Cirruse des Aigles, jamais aussi redoutable que sur la piste de Longchamp où il n’a jamais déçu, et Sarafina, lauréate du Diane et troisième de l’Arc de Triomphe en 2010.

Pour mener sa tâche à bien Planteur bénéficiait pour l’occasion d’un leader, Pouvoir Absolu. Si ce dernier n’a pu s’emparer de la tête et imposé son rythme à l’épreuve, il aura au moins eu le mérite de faire galoper Cape Blanco à son intérieur et d’en émousser la pointe.  Placé en retrait en cinquième position (il n’était que 7 au départ), Christophe Soumillon jockey du favori prenait l’option dans la ligne droite de ne pas contourner le petit peloton et de tenter de se frayer un passage entre ses rivaux. Une option qui s’est révélé payante à la distance où Planteur a trouvé le passage entre Cirrus des Aigles et Cape Blanco et a fourni un brillant effort qui lui a pemis de créer surement la décision. Cape Blanco quand à lui coinçait un peu dans les derniers mètres de course, laissant les marches du podium à Sarafina, très convaincante pour une tentative de rentrée, et Cirrus des Aigles.

L’autre principal fait marquant de ce weekend a eu lieu de l’autre côté de la Manche avec la retentissante victoire de Frankel dans les 2000 Guinées.

Invaincu en 5 tentatives, laissant à chaque fois une impression folle, le phénomène d’Henry Cecil n’a une nouvelle fois  pas fait dans le détail. Si son entourage lui avait adjoint un leader pour l’aider dans sa tâche pour ce premier grand objectif de l’année, Frankel n’en a eu nul besoin le reléguant à distance dès le début du parcours comme tous ses autres rivaux d’ailleurs. Malgré ce parcours de 1600 mètres en ligne droite qui en a écœuré plus d’un adoptant cette tactique, Frankel n’a ensuite jamais molli et c’est avec 6 longueurs d’avance sur Dubawi Gold et Native Khan qu’il a franchi le poteau d’arrivée.

Dans la version féminine, les 1000 Guinées, disputée dimanche c’est Blue Bunting associé à Lanfranco Dettori qui s’est imposée au prix d’un remarquable finish côté corde. Pas de chance pour les françaises qui étaient venus en force dans cette épreuve avec Nova Hawk qui échoue au pied du podium tandis que Moonlight Cloud, favorite de l’épreuve, a dû se contenter de la 7ème place. Immortal Verse ayant quand à elle été déclarée non-partante par les commissaires anglais pour avoir fait preuve d’un peu trop de caractère dans les stalles de départ.


Planteur en route pour le prix Ganay

lundi 11 avril 2011

Planteur en route pour le prix Ganay

Première réunion dominicale 2011 pour l’hippodrome de Longchamp mais également premier Groupe 2 pour les galopeurs cette saison avec le prix d’Harcourt.  Ajouter à cela un riche programme pour la génération classique avec une préparatoire au Jockey-Club, le prix La Force, ainsi qu’une listed, le prix Finlande, et deux courses B et vous aviez un réunion au parfum classique riche d’enseignements pour les grands rendez-vous du printemps.

Commençons avec les chevaux d’âge et le prix d’Harcourt préparatoire au prochain prix Ganay. Habitué au seconde place à trois ans, tombant par deux fois sur Behkabad mais aussi second sur Lope de Vega dans le Jockey-Club (en photo), Planteur démarre 2011 de la meilleur des manières en s’imposant brillamment, montrant qu’il a semble-t-il parfaitement digéré les difficiles combats qu’il a eu à livré l’an passé.

L’impression visuelle laissé par celui qui est  désormais associé à Christophe Soumillon, nouveau premier jockey de la casaque Wildenstein, a été en effet remarquable. Il a certes bénéficié du meilleurs des parcours en voyageant dans le dos de l’animateur et en trouvant un trou de souris pour se faufiler à la corde dans la ligne droite mais son changement de vitesse qui lui a permis de faire le trou en quelques foulées dans ce lot bien composé est des plus prometteurs pour l’avenir et lui donne en tout cas toutes ses chances pour décrocher enfin son premier Groupe 1 à l’occasion du prix Ganay. Derrière l’intouchable gagnant cela s’est joué à très peu de choses pour les accessits d’honneur mais on peut toutefois noter la bonne deuxième place de Ley Hunter qui, non seulement courrait pour la première au niveau des courses de Groupe, mais effectuait également sa rentrée.

Venons-en aux trois ans maintenant et au prix La Force, sommet de la journée pour cette génération. Barann, l’une des nombreuses belles cartouche de l’écurie de l’Aga Khan pour 2011, y a confirmé ses moyens passant allégrement d’une course F où il a ouvert son palmarès le 18 mars dernier, à ce Groupe 3.  Menant l’épreuve, le partenaire de Christophe Lemaire a seulement été menacé par Prairie Star dans le final, assaut qu’il a repoussé avec une certaine assurance.  Mention toutefois également pour son principal rival  qui contrairement au vainqueur n’avait pas encore couru cette année et devrait progresser nettement d’autant que son jockey ne lui a pas demandé l’impossible dimanche

Dans les autres courses pour cette génération  la listed, le prix Finlande, a vu la victoire de Glorious Sight qui a tenu bon en tête jusqu’au bout face aux attaques de Nonsuch Way et Adventure Seeker, tandis que les B ont été remporté par Saint Désir chez les poulains et par l’inédite Campanillas chez les pouliches.