Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Moving On’

Pronostic pour le prix de l’Île-de-France, la revanche du Cornulier

samedi 6 février 2016

Pronostic pour le prix de l’Île-de-France, la revanche du Cornulier

Entre les deux plus prestigieux rendez-vous au trot attelé de l’hiver, le prix d’Amérique et le Grand Prix de France, ce sont les meilleurs chevaux d’âge au trot monté qui seront en charge du spectacle pour la réunion dominicale à Vincennes avec le prix de l’Ile-de-France. Un match revanche du prix de Cornulier certes mais sur un parcours de vitesse avec au menu des 13 prétendants les 2175 mètres de la grande piste. Vu le superbe plateau proposé, on pourrait bien affolé les aiguilles du chronomètre si la météo est clémente.

Présentation des partants :

1.Saphire Bi : Premier des deux atouts de Sébastien Guarato toujours aussi incontournable dans les groupes 1 du meeting, il vient de faire ses grands débuts au trot monté et s’est bien comporté en offrant sur ce parcours une belle réplique à un 5 ans doué, Boss du Meleuc. C’est prometteur pour la suite et il fait figure d’outsider intéressant.

2.Soie du Houlbet : C’est dans cette discipline du trot monté qu’elle a pris la quasi-totalité de ses gains, se montrant bien peu fiable au sulky. Cet hiver elle a pris une bonne deuxième place en 1’12″1 de Vrai Voyou sur ce tracé mais reste depuis sur deux tentatives bien moins convaincantes. Dans un tel lot cela ne s’annonce pas simple jugée là-dessus.

3.Américaine : Si elle a montré d’assez bons moyens attelé, cette pensionnaire de Jean-Paul Marmion est en plein épanouissement depuis qu’elle a été dirigée vers le trot monté au mois d’octobre. Lauréate de ses deux premières sorties dans cette discipline, elle a pris ensuite de bonnes places dont notamment la deuxième dans le semi-classique prix Joseph Laffosse. Elle mérite ainsi amplement le droit de prendre part à son premier groupe 1 mais pour la victoire cela semble difficile d’autant qu’un parcours de tenue aurait été sans doute plus à son avantage.

4.Vaillant Cash : Très prometteur à 3 ans, il avait même franchi en tête le poteau dans le Critérium des Jeunes avant d’en être disqualifié pour allures irrégulières, laissant la victoire à Vanika du Ruel. Après une longue traversée du désert il semble bien revenu cet hiver mais dans cette discipline du trot monté. Impressionnant sur la petite piste dans le prix Djerid, il peut avoir son mot à dire mais sa tentative de dimanche dernier peu refroidir un peu.

5.Nonant Le Pin : Cette fille de Goetmals Wood a fait ses débuts au trot monté tout juste un an jour pour jour avant ce prix de l’Ile-de-France 2016, obtenant une prometteuse victoire face au tout bon Villeroi. Se contentant par la suite de bonnes places, elle reste sur sa quatrième place du prix Djerid en très net retrait de Vaillant Cash ce qui ne lui confère pas une première chance.

5.Shaq Is Back : La grande attraction et le gros point d’interrogation de ce groupe 1. Il a montré une solide classe d’attelage en Suède, ayant notamment déjà pris part à la plus belle course scandinave l’Elitloppet cependant non seulement il va découvrir Vincennes et sa grande piste mais aussi le trot monté.

7.Séduisant Fouteau : Ce pensionnaire de André Dreux ne manque assurément pas de vitesse avec un record de 1’10″2 obtenu à l’attelé. Au trot monté aussi il a des moyens et vient pour la deuxième fois de tenter sa chance sans succès dans le Cornulier. On ne l’a pas encore revu au mieux dans ce meeting d’hiver et on attendra d’être rassuré pour le retenir ou tout du moins de le voir dans un lot moins relevé même si une surprise n’est pas à exclure lui qui a fini troisième l’an passé.

8.Tornade du Digeon : Lors de ses cinq premières sorties sous la selle cette pensionnaire de Jean-Michel Bazire s’est à chaque fois montrée fautive. Heureusement elle a pleinement rassuré en prenant la deuxième place du prix Yvonnick Bodin, le Cornulier des apprentis, avant de se classer sixième du vrai sous la monte d’Eric Raffin qui pense même qu’elle aurait pu obtenir un bien meilleur résultat s’il avait été plus inspiré.

9.Udayama : Elle a obtenu son principal titre de gloire dans ce prix de l’Ile-de-France mais version 2015, devançant pour cela Talicia Bella et Séduisant Fouteau tout en bénéficiant de la disqualification de Roxane Griff. Retrouvant son parcours de prédilection, elle devrait être plus compétitive que dans le Cornulier mais doublé la mise ne sera pas simple, semblant un peu moins tranchante cet hiver.

10.Moving On : Lauréate du prix de l’Atlantique au printemps dernier, Moving On a été dirigée cet hiver vers le trot monté avec succès, s’imposant dans le prix AUguste François sur ce tracé dans le très bon chrono de 1’11. Restant sur sa quatrième place dans le Cornulier où les 2700 mètres n’étaient pas fais pour l’avantager, elle s’annonce redoutable.

11.Vision Intense : Un cas très épineux que cette Vision Intense qui est une jument de très grande classe sous la selle mais y aligne les disqualifications. Elle vient encore de le prouver en étant rapidement sanctionnée dans le Cornulier avant de boucler son parcours d’impressionnante manière. Une fois encore ce devrait être tout ou rien avec elle.

12.Astor du Quenne : S’il aligné les bons résultats en semi-classique lors du précédent meeting d’hiver, il a surpris son monde à la fin de l’été en décrochant son groupe 1 dans le prix de Normandie, bénéficiant du monte au millimètre d’Adrien Lamy. Dans le Cornulier encore celui-ci l’a monté à la perfection et il a bien failli s’imposer, échouant de peu face à une courageuse Scarlet Turgot.

13.Scarlet Turgot : A dix ans elle a offert à Yannick Alain-Briand un titre de choix en s’imposant dans le Cornulier pour ce qui était sa seulement quatrième sortie sous la selle, faisant preuve d’une dureté et d’un courage à toute épreuve. Les 2175 mètres ne seront pas forcément pour l’avantager mais elle a tout de même fini seconde en 1’11″2 sur ce parcours derrière Uppercut de Manche.

Le pronostic Turf-Bonus.fr pour le prix de l’Ile-de-France :

10.Moving On – 11.Vision Intense – 13.Scarlet Turgot – 4.Vaillant Cash – 1.Saphire Bi – 12.Astor du Quenne- 3.Américaine

Les offres du weekend des sites de paris hippiques en ligne :

On commence avec Betclic qui pour les grandes affiches de février (Prix de l’Île-de-France – Grand Prix de France et Grand Prix de Paris) offrent 5€ sous forme de paris gratuits. Pour en bénéficier il suffit de s’inscrire à l’offre et de miser au moins 10€ sur l’une des réunions de ces trois grands épreuves. Le PMU lui organise ce dimanche un challenge entre parieurs avec 10 000 euros en jeu dans un classement établi en fonction des taux de gains. Il est nécessaire de miser sur au moins 4 courses différentes. Tous les e-paris étant pris en compte à l’exception du e-Quinté.


Une consécration pour Up And Quick et une belle récompense pour JMB

lundi 26 janvier 2015

Une consécration pour Up And Quick et une belle récompense pour JMB

Le prix d’Amérique 2015 a rendu son verdict et a vu l’incontestable victoire de son grand favori Up And Quick qui après sa deuxième place l’an passé monte cette sur la plus haute marche du podium.

Avec le retrait de la compétition de Ready Cash, le trot français était à la recherche d’une nouvelle figure de proue et chef de file mais les prétendants au trône sont nombreux et beaucoup d’entre eux s’étaient donnés rendez-vous dans ce prix d’Amérique Opodo, sommet hippique dans la discipline. Ainsi figuraient au départ avec les plus hautes prétentions Texas Charm, épargné par les problèmes physique cet hiver et pouvant ainsi enfin prendre part à son premier prix d’Amérique, le crack aux dix groupes 1 Timoko, roi du mile européen avec son succès dans l’Elitloppet, Up And Quick et Uhlan du Val, deux des fers de lance d’une génération très douée, ainsi que Roxane Griff et Tiégo d’Etang, qui tous deux une semaine auparavant étaient déjà à l’ouvrage et faisaient le spectacle au trot monté dans le Cornulier.

Avec une course menée dans un bon rythme sans toutefois battre le record de Royal Dream (1’11’9) et avec des positions longtemps figées, il allait se révéler comme souvent bien dur de revenir de l’arrière-garde et ainsi un premier écrémage était effectué parmi les principaux favoris dès les premiers mètres de course avec Roxane Griff, Tiégo d’Etang et surtout Texas Charm qui se sont élancés très moyennement. Par la suite ils n’ont jamais eu l’occasion de refaire cet handicap et ils se sont contenté de bien finir pour conclure tous trois aux portes du quinté. Cela s’est en revanche bien mieux passé pour le favori Up And Quick rapidement parmi les chevaux de tête et qui ne manquait d’être marqué de près par deux de ses principaux rivaux, Timoko et Uhlan Du Val. Ce n’est pourtant pas à un match à trois auquel on a pu assisté entre ces trois champions dans le final avec un rival que l’on attendait pas forcément à pareil fête venu mettre son grain de sel. Non pas l’animateur le suédois Mosaique Face qui a rapidement manqué d’essence dans le final, mais le 6 ans Voltigeur de Myrt qui bien décidé à bousculer la hiérarchie est passé à l’offensive à l’intersection des pistes en tentant de prendre de vitesse Up And Quick. Celui-ci n’aura pas plié face à cet impudent cadet et est reparti de plus belle dans la ligne d’arrivée pour un facile succès mais le vainqueur de la Clôture du G.N.T. n’en aura pas moins réalisé une prestation de premier choix, se permettant le luxe de contenir jusqu’au bout pour la deuxième place l’un des chouchous du public le multi-millionnaire Timoko. Uhlan du Val quant à lui n’a pu finalement se mêler à la lutte pour le podium et n’a pu que venir chiper la quatrième place au cinq ans Aladin d’Ecajeul. Une quatrième place qu’il a bien failli voir s’envoler comme le prix René Ballière l’an dernier lorsque la sirène a retenti pour une enquête sur ses allures, heureusement sans conséquence pour lui et ses nombreux supporteurs.

Deuxième l’an passé de Maharajah, Up And Quick obtient donc une consécration méritée lui qui a également su faire sien le Grand Prix de Paris 2014 et surtout le Critérium des 5 ans où il avait explosé le record du sélectif parcours des 3000 mètres de la grande piste. Le pensionnaire de Franck Leblanc permet aussi à Jean-Michel Bazire d’inscrire son nom pour la troisième fois au palmarès après Mony Maker en 1999 et Kesaco Phedo il y a 11 ans. Ce seize fois vainqueurs du Sulky d’Or est certes bien sûr habitué aux grandes victoires mais l’histoire est tout de même très belle pour lui de remporter à nouveau la reine des courses de trot après son grave problème de santé.

Les belles épreuves ne manquaient pas ce dimanche autour de ce prix d’Amérique Opodo avec quelques autres très beaux moments de sport pour le public venu comme chaque année en nombre pour cette réunion de gala.
On a pu ainsi assister au retour gagnant en France de Indigious dans le prix Jean-René Gougeon, à l’une des rares défaites de Uppercut de Manche, battu avec les honneurs par Ton Rêve de Cahot à qui il rendait la distance, au troisième succès consécutif d’une Moving On de plus en plus irrésistible ou bien au succès de Amazone du Dollar qui a poursuivi sa moisson hivernale en remportant le semi-classique prix Camille Blaisot. La plus belle impression est peut-être toutefois venue de la jeune génération, les 4 ans, dans le prix Charles Tiercelin. Incontestable numéro 1 de sa génération et resté invaincu toute l’année 2014, Bold Eagle y a en effet réalisé une nouvelle démonstration. Le champion en herbe de Sébastien Guarato a ainsi fait forte impression en contrôlant de la tête et des épaules sa pourtant très bonne compagne de box Billie de Montfort. Bold Eagle montrant là qu’il avait les qualités nécessaires pour peut-être devenir l’une des stars des prochains prix d’Amérique. Cela ce n’est assurément pas le chrono de dimanche qui dira le contraire, le fils de Ready Cash explosant le record de l’épreuve en faisant afficher dans ce 2100 mètres autostart une réduction kilométrique de 1’11″8 et cela en toute décontraction…