Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Jean-Paul Gallorini’

Gémix de nouveau roi des haies d’Auteuil

lundi 9 juin 2014

Gémix de nouveau roi des haies d’Auteuil

Trois semaines après la reine des courses françaises de steeple-chase, Auteuil accueillait ce dimanche les meilleurs 4 ans et chevaux d’âge sur les haies pour deux groupes 1 qui ont couronné Roll On Has et Gémix.

Cette journée de gala aurait pu être celle de Jean-Paul Gallorini et de Vincent Cheminaud tant le duo aura su marquer de son empreinte cette réunion. Et ce festival a commencé dès le prix Alain du Breil, la course de haies d’été des 4 ans. Récent lauréate de l’ultime préparatoire (le prix Questarabad) Roll On Has a confirmé son tout frais statut de numéro 1 de la génération. La fille de Policy Maker s’est en effet révélée être la seule à pouvoir aller chercher la grande animatrice Liberté d’Aimer, auteur d’une remarquable performance pour sa première face à l’élite de sa génération.
Un premier succès cette après-midi pour le duo qui allait être loin d’en rester là avec dès la course suivante et accessoirement le quinté du jour, la victoire de Tango Lima qui trouvait enfin son jour après avoir aligné les bons accessits. Un coup de deux pour Vincent Cheminaud et Jean-Paul Gallorini qui se transformait en coup de trois là encore dès la course suivante et pas n’importe laquelle puisqu’il s’agissait d’un groupe 2, le prix des Drags. Consolante pour certains participants du Grand Steeple, ce 4400 mètres a en effet souri à Princesse Kap qui après sa troisième place dans l’édition 2013 est cette fois montée sur la plus haute marche du podium en venant dominer sur le plat Milord Thomas.

Pour parfaire encore cette journée, restait le plus attendu la Grande Course de Haies d’Auteuil et le duo pouvait nourrir de solides ambitions avec l’un des chevaux les plus en vue, Le Grand Lucé qui venait d’échouer du minimum dans le prix La Barka à l’issue d’une photo d’arrivée qui a fait depuis couler beaucoup d’encre.
Si cette fois il n’y a pas eu de mal à dominer son bourreau Thousand Stars pas plus que les deux autres représentants de Willie Mullins (Diakali et Zaidpour), Le Grand Lucé est toutefois tombé sur un os de taille avec celui qui était également le tenant du titre Gémix. Rapidement au combat aux côtés de Thousand Stars (vainqueur lui des éditions 2011 et 2012), Gémix ne s’est jamais laissé approcher dans le final, repartant facilement sur le plat sous l’attaque de Le Grand Lucé pour obtenir le doublé dans ce sommet des courses de haies et signer son premier succès en 2014.

L’actualité de cette semaine hippique s’annonce également des plus passionnantes avec dimanche prochain le second très grand rendez-vous de l’hippodrome de Chantilly, le prix de Diane, où est notamment attendue l’invaincue Shamkala. Les amoureux de courses de trot ne seront pour autant pas en reste avec samedi à Enghien le prix de New-York en possible quinté du jour avec parmi les champions annoncés la présence de Pascia’Lest, le vainqueur du groupe 1 prix de l’Atlantique. Récent quatrième de l’Elitloppet, le pensionnaire de Thierry Duvaldestin n’aura en tout cas pas cette fois sur sa route Timoko. Et pour cause, ce même jour le crack de Richard Westerink se produira lui à Kouvola pour tenter d’ajouter le Kymi Grand Prix à son exceptionnel palmarès.
Enfin rappelons également que cette semaine sera aussi la dernière pour la promotion du printemps de Zeturf qui propose jusqu’au 15 juin prochain un bonus de jusqu’à 200 euros pour les nouveaux joueurs.


Jean-Paul Gallorini tout aussi redoutable à Cagnes

lundi 6 janvier 2014

Jean-Paul Gallorini tout aussi redoutable à Cagnes

Indiscutablement l’un des plus célèbres entraîneurs de chevaux d’obstacle, Jean-Paul Gallorini a encore réussi une très grande année 2013 dans le temple de la discipline qu’est l’hippodrome d’Auteuil. Loin de se reposer sur ses lauriers, il est également présent cet hiver à Cagnes avec un petit contingent et a frappé très fort lors de la réunion de gala de ce dimanche.

Présent dans trois des quatre principaux rendez-vous de cette réunion au sommet du meeting d’hiver, Jean-Paul Gallorini aura certes mal commencé la journée dans le Grand Steeple-Chase des 4 ans remportée par Ivresse du Berlais devant All In de Sivola mais la suite du programme a montré encore une fois l’habilité de ce metteur au point hors-normes. Si initialement Ceasar’s Palace était programmé pour la Grande Course de Haies de Cagnes, son champion n’était finalement pas la partie mais aura efficacement été suppléé par Catmoves et Tango Lima. Décevante récemment dans un quinté, cette dernière n’a pu lutter pour la victoire mais a tout de même rassuré avec la quatrième place tout en laissant la lumière à sa compagne d’entrainement Catmoves qui après s’étre classé quatrième de My Maj dans la course préparatoire, ne lui a laissé cette fois aucune chance en venant très surement le dominer sur le plat et ainsi conserver son titre dans cette listed.

Sommet de la réunion, le Grand Prix de la Ville Nice lui aura encore plus réussit, parvenant là à placer ses deux pensionnaires Nom de D’La et Dulce Léo aux deux premières places de ce steeple-chase de 4600 mètres portant le label Groupe 3.  Si Nom de D’la n’était encore jamais parvenu à s’imposer sur l’hippodrome cagnois et que son retour sur cette piste le 20 décembre dernier dans le prix du Comté de Nice avait été discrèt, cette fois pour le jour J le pensionnaire de Jean-Paul Gallorini (dont il défend également les couleurs) était à son sommet et prouvé que le célèbre professionnel n’insistait pas sans raisons. Rapidement aux avant-postes, le fils de Lost World n’a ensuite jamais quitté le groupe de tête et si son compagnon de box Dulce Léo lui a porté une très belle attaque sur le plat, Nom de D’La l’a repoussé jusqu’au pour passer le poteau en tête pour la première fois depuis 2012. Cette épreuve attendue aura malheureusement également été le théâtre de la violente chute de la favorite Wutzeline.  La pensionnaire de Yannick Fertillet semblait toujours bien en course pour une quatrième victoire qui lui aurait permis d’effacer le record de Stodoun lorsqu’elle a très lourdement chuté à l’avant-dernier obstacle.  Le pire a longtemps été craint pour celle qui représente les courses d’obstacles cagnoise tant elle a apporté du spectacle et remporté de succès, mais les dernières nouvelles émanant de l’entrainement de Yannick Fertillet se veulent rassurantes et ces jours ne seraient plus en danger.

La grande Course de Haies des 4 ans, le prix André Massena, était lui également au menu et si la course ne comptait pas de représentant de Jean-Paul Gallorini, elle a connu elle aussi son lot de rebondissements à l’avant dernier obstacle. Ainsi à celui-ci a eu lieu une triple chute, la course perdant alors trois prétendants toujours en course pour la victoire le favori  Silver Axe, Sirius du Lémo et North Invasion. Des neuf concurrents au départ de cette listed, ne restait alors plus que Malineglaces et The Brock Again pour un duel réglé par la pensionnaire de Yannick Fertillet qui a surement pris la mesure de The Brock Again sur le plat. La troisième place du podium tout comme la quatrième ne seront toutefois pas restés vacantes, Rainéon et Lias City tous deux à la peine et arrêtés  dans le tournant final reprenant le parcours après la triple chute,  leurs jockeys respectifs n’ont ainsi pas laissé passer de beaux mais inespérés chèques à l’arrivée.

 


Un deuxième groupe 1 en obstacle pour Christophe Soumillon

lundi 4 novembre 2013

Un deuxième groupe 1 en obstacle pour Christophe Soumillon

Trois ans après sa sensationnelle victoire en selle sur Mandali dans la Grande Course de Haies d’Auteuil, Christophe Soumillon tentait un nouveau pari dans la discipline en prenant part aux 48 heures de l’obstacle dans lesquelles il est passé par toutes les émotions.

De nouveau c’est Jean-Paul Gallorini qui avait fait appel à lui afin de remplacer Bertrand Lestrade, mis à pied, en selle sur Ceasar’s Palace et Hippomène dans deux des quatre groupes 1 du weekend. Si un test à l’entrainement avec le prometteur et invaincu Ceasar’s Palace s’était parfaitement déroulé, le Grand Prix d’Automne auquel il prenait part à bien failli tourner au cauchemar.
Dans une course très rythmé par Gémix et Lord Prestige, Ceasar’s Palace rapidement à la pointe du combat a fini par commettre une grosse faute à la réception du dernier obstacle, chutant lourdement et restant au sol au contraire de la quintuple Cravache d’Or en plat qui lui se relevait sans mal. De longues minutes se sont ensuite écoulées, laissant peu de doute sur une issue fatale pour le cheval mais la bonne nouvelle a fini par arriver, Ceasar’s Palace bien qu’un peu raidillard n’était finalement que sonné et pouvait rejoindre les écuries au grand soulagement du public présent sur l’hippodrome de la Butte Mortemart.
La course quand à elle avait accouché d’un surprenant vainqueur avec Rêve de Sivola qui, bien que semblant pourtant irrémédiablement dominé dans le dernier tournant, trouvait les ressources sur le plat pour venir en boulet de canon arracher la palme, devançant sur le fil Lord Prestige, très courageux après envoyer la course de loin en face, l’autre favori Gémix, Lamego et Saint du Chênet.

Christophe Soumillon était lui bel et bien de retour dimanche cette fois pour mener Hippomène dans le prix Cambacérès, un trois ans défendant les couleurs de l’écurie Zingaro, celles qui lui avait permis de remporter son premier groupe 1 avec Mandali. Le résultat a été tout aussi concluant, Hippomène ménagé à la perfection durant tout le parcours venant sur le plat créer très facilement la décision, faisant plus que confirmer son succès dans la préparatoire.

Pour l’entraîneur Jean-Paul Gallorini le succès est même total, celui-ci plaçant ses deux autres pensionnaires Alabama Le Dun et la pouliche Roll On Has sur la podium. Et cela n’allait pas s’arrêter pas là puisqu’une heure plus tard le prix La Haye Jousslin, seconde plus prestigieuse épreuve de Steeple en France, n’allait pas non plus lui échapper. Ainsi Shannon Rock troisième l’an passé est cette fois monté sur la plus haute marche du podium, dominant son cadet et principal animateur le 5 ans Saint Palois qui s’est compliqué la tâche en commettant une petite faute au saut de la dernière haie. Courageux, Quart Monde a lui presque suivi jusqu’au bout ces deux champions, terminant en troisième position à trois longueurs et loin devant River Choice, Pibrac et Join Together, les trois seuls autres concurrents à avoir bouclé la distance marathon de 5500 mètres rendu encore plus sélective par le train imposé.

Le quatrième groupe 1 du weekend opposait lui les meilleurs steeple-chasers de 4 ans dans le prix Maurice Gillois. Dominant sans partage la catégorie avec ses deux pensionnaires Storm of Saintly et Vanilla Crush, Guillaume Macaire a cette fois connu un sérieux revers tout d’abord par le forfait de Vanilla Crush (boiteux) puis par la chute Storm of Saintly, tombé à la dernière haie alors qu’il avait fait le plus dur et était parti pour la gloire. La victoire est ainsi finalement revenu à Jacques Ricou et Milord Thomas qui rapidement en deuxième position derrière La Garde Royale a su profiter de la faute du grandissime favori, devançant Polidam et Square Beaujon.