Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Cristal Money’

Le PMU rentre dans une nouvelle ère

mardi 15 décembre 2015

Le PMU rentre dans une nouvelle ère

Demandé par certains de ses concurrents sur le marché des paris hippiques en ligne, le PMU s’était engagé à séparer les masses de ses parieurs pour 2016 et c’est désormais chose faite depuis jeudi dernier. Petit tour des changements apporter par cette révolution qui met désormais sur un pied d’égalité tous les opérateurs.

Certains d’entre vous ont peut-être été surpris de découvrir ces derniers jours sur son compte en ligne des e.Couplé, des e.Tiercé ou bien encore des rapports différents à ceux affichés dans les rapports officiels du PMU. Et bien la séparation des masses est derrière cela car désormais le PMU doit différencier les mises réalisées dans les points de vente PMU de son réseau physique, les paris en dur, de ceux réalisés en ligne sur ordinateur, tablette et smartphone. Cette séparation des masses entraînant des rapports différents et donc la nécessité d’une gamme de paris clairement différenciée.
Pas de panique vous retrouverez tous vos paris habituels Multi, Tiercé, Quarté etc… avec le petit suffixe e. pour bien rappeler que vous jouez en ligne. Si le fonctionnement et les mises de cette gamme de paris reste dans l’ensemble même, la formule du e.Quinté se distingue très fortement de son grand-frère le Quinté.

En effet avec un total d’enjeu en ligne pour l’heure bien inférieur à ceux dans les points de vente en dur, le e.Quinté n’est pas en mesure de proposer d’aussi conséquente cagnotte. Celle du e.Quinté est fixé à un minimum de 50 000 euros et progresse par tranche de 10 000€ à chaque fois qu’elle n’est pas décrocher. Si de prime abord cette e.Cagnotte est au papier bien moins intéressante, elle a ses atouts et de taille. En effet pour décrocher la cagnotte du e.Quinté il vous certes comme au Quinté à la fois toucher le quinté dans l’ordre et avoir le bon numéro bonus mais au lieu que celui-ci soit tiré entre 1 et 3000, au e.Quinté le numéro est bonus est entre 1 et 100 ce qui multiplie ainsi par 30 vos chances de l’avoir sur votre ticket.
Autre différence de taille, le nombre de rang bonus est diminué au e.Quinté. Ainsi au lieu du Bonus 3, Bonus 4 et Bonus 4/5, seul ce dernier subsiste et pour gagner au e.Quinté il faut soit avoir les 5 premiers chevaux à l’arrivée soit 4 quelconques des 5 premiers. Un changement que l’on peut voir soit d’une façon négative (la disparition du Bonus 3 diminue les chances de gagner) soit d’une façon positive. En effet moins de rang gagnants évite de diluer les rapports et cela se ressent sur les rapports des premiers e.Quinté.

Du côté de l’actualité hippique, le meeting d’hiver de Vincennes nous proposait ce dimanche 13 décembre son premier groupe 1 avec la jeunesse à l’honneur dans le Critérium des 3 ans.
Un épreuve qui quelques jours avant son déroulement avait connu une nouvelle de taille avec le forfait de Cristal Money. Facile vainqueur des deux semi-classiques préparatoires réservés aux poulains, le petit champion de Thierry Duvaldestin en aurait surement été le favori mais un petit pépin physique est venu l’empêcher de défendre ses chances tout comme d’ailleurs Cocktail Meslois, le lauréat du groupe 1 sous la selle prix des Elites.
Ces deux forfaits de choix et un favori Coquin Bébé qui malheureusement a été loin d’afficher sa vrai valeur n’ont pourtant pas empêché d’avoir un superbe spectacle sur la piste et cela grâce à Charly du Noyer et Cobra Bleu. Vainqueur du prix Albert Viel, ce dernier a connu des problèmes moteurs cet été mais visiblement désormais oublié et en tout cas il a fourni une superbe réplique depuis le haut de la la montée à l’animateur Charly du Noyer mais a finalement échoué de peu face au pensionnaire de Philippe Allaire qui renouer avec le succès dans cette épreuve. Un Philippe Allaire qui a bien failli avoir ses deux pensionnaires sur le podium avec Cahal des Rioults troisième au passage du poteau mais une enquête sur les allures de celui-ci a entraîné sa disqualification, laissant la troisième place de ce premier groupe 1 de l’hiver à la pouliche Combattante.


Week-end d’exception à Vincennes et Longchamp

vendredi 11 septembre 2015

Week-end d’exception à Vincennes et Longchamp

Les amateurs de sports hippiques auront de quoi faire ce week-end aussi bien les amoureux de courses de trot avec les groupes 1 prix de Normandie et de l’Etoile ce samedi à Vincennes que les passionnés de galop avec les Qatar Arc Trials dimanche à Longchamp.

Vincennes donc pour commencer ce samedi avec la poursuite du meeting d’été dans le temple du trot. Après le sacre de Ave Avis dans le Critérium des 5 ans il y a quinze jours puis le succès de la valeur montante Lionel dans le prix d’Été, deux groupes 1 sont au menu de ce samedi.
On débutera avec le prix de l’Etoile, une course-poursuite entre les 3 ans et leurs aînés de 4 et 5 ans qui auront la lourde tâche de rendre 50 mètres sur un parcours réduit de 2200 mètres. Une mission qui comme chaque année s’annonce bien compliquée voir impossible si bien d’ailleurs que seuls Barjal et Adélia de Mélodie tentent leurs chance sans trop d’ambitions sans doute. En tête on retrouve Captain Crazy venant de s’imposer dans la dernière préparatoire (le prix Victor Régis). Délicat au départ il va devoir se montrer de nouveau appliquer et aura à craindre de sérieux rivaux avec notamment Cristal Money et Coquin Bébé (le lauréat du Critérium des Jeunes) qui ont tous deux couru très sagement ce jour-là et devraient être bien plus dangereux. Cahal des Rioults, dauphin de Captain Crazy, ainsi que Cocktail Meslois et Canari Match qui tous deux alignent les accessits ne sont pas incapables de décrocher la palme avec le bon parcours.

Première impression Turf-bonus.fr : 12.Cristal Money – 11.Coquin Bébé – 8.Captain Crazy – 5.Cocktail Meslois – 10.Canari Match

Le deuxième groupe 1 sera le prix de Normandie, version trot monté du Critérium des 5 ans en étant comme lui réservé à cette génération et disputé sur le tracé des 3000 mètres de la grande piste ne pardonnant pas un manque de tenue.
Extra au printemps où elle a été dirigée vers cette discipline et y a aligné les succès, Athena de Vandel reste sur une bonne prestation dans le Critérium et devrait pouvoir encore briller. Le lot est toutefois ouvert et les opposants légitimes ne manquent pas. On peut penser notamment à Ariane du Goutier et Alto de Viette, venant de plaisamment débuter dans la discipline. La dure à l’effort Attentionally et Al Capone Jet auront aussi des preneurs jugés sur ce qu’ils viennent de montrer dans le prix Legoux-Longpré. Confiée aux talentueux Eric Raffin pour son retour sous la selle, Alexia fait figure de possible révélation.

Première impression Turf-Bonus.fr : 14.Athena de Vandel – 9.Ariane du Goutier – 3.Alexia – 8.Alto de Viette – 12.Attenionally – 10.Al Capone Jet

Noter que pour cette belle réunion de Vincennes comprenant également le prix Georges Dreux (un groupe 3 au monté auquel prendra part la nouvelle star sous la selle Nene’Degli Ulivi), Zeturf vous met au défi de toucher 5 Z4 au cours de cette réunion de Vincennes. Les turfistes réussissant cette performance se partageront une cagnotte de 15 000 euros.

Dimanche Longchamp prendra la main pour les Qatar Arc Trials, répétition générale pour les champions à trois semaines du week-end de l’Arc de Triomphe. Outre le prix Niel et Foy, préparant tous deux à l’Arc, le prix du Petit Couvert, menant à l’Abbaye de Longchamp, et le prix Gladiateur, course pour stayers sur la route du prix du Cadran, deux groupes 1 seront à l’affiche : le prix Vermeille et le prix du Moulin de Longchamp.
Dans le Vermeille la superstar de Longchamp Trêve sera de la partie afin de préparer au mieux sa tentative d’une troisième victoire historique dans l’Arc. Quatrième seulement de cette course l’an passée, elle n’y avait pas fait sa valeur, mais semble y arriver dans de bien meilleures dispositions cette année. Si au papier elle a assurément la meilleure chance, mieux vaudra tout de même se méfier de Arabian Queen venant de se payer le luxe d’infliger la première défaite de sa carrière au lauréat du Derby d’Espom Golden Horn. En plein épanouissement Candarliya n’a pas été bousculé jusqu’ici et vient de gagner un quatrième succès consécutif et son premier groupe 3. Ses limites restent à définir. Valant mieux que sa dernière sortie et gagnante auparavant des Pretty Polly Stakes, Diamondsandrubies sera également à suivre avec intérêts pour ses débuts dans l’hexagone.

Première impression Turf-Bonus.fr : 1.Trêve – 9.Arabian Queen – 3.Candarliya – 8.Diamondsandrubies

On termine avec le prix du Moulin de Longchamp, un classique sur 1600 mètres comptant à son départ une jolie brochette de lauréats de groupe 1. Ainsi il va falloir faire son choix entre notamment la gagnante du prix Jacques Le Marois Esotérique, celle de la Poule d’Essai des Pouliches et de la Coronation Stakes Ervedya, Territories, gagnant du prix Jean Prat, ou bien encore et non des moindres Karakontie, vainqueur à deux ans du prix Jean-Luc Lagardère et à trois ans de la Poule d’Essai des Poulains et la Breeders’Cup Mile. Bref du beau monde pour tenter de succéder à quelques grands noms du galop français au palmarès de ce groupe 1 tels que Goldikova, Spinning World ou encore Miesque.

Première impression Turf-Bonus.fr : 8.Ervedya – 6.Territories – 5.Esotérique – 1.Karakontie – 9.Maimara


Un dimanche de fête dans le clan Abrivard

lundi 22 juin 2015

Un dimanche de fête dans le clan Abrivard

Si bien sûr l’aura du prix d’Amérique qui se dispute le dernier dimanche de janvier reste sans égal dans le monde des courses de trot en France, la plus relevée réunion de l’année reste bien celle du prix du Président de la République et celle-ci a encore livré du très grand spectacle ce dimanche à Vincennes.

Une réunion de gala aux quatre groupes 1 qui coïncidait cette année avec le premier jour de l’été mais aussi la Fête des Pères. Et question cadeau de Fête des Pères Alexandre Abrivard a fait très fort ce dimanche en menant au succès le pensionnaire de son père Laurent-Claude Bilibili dans le très convoité prix du Président de la République et, au passage, en remportant le premier groupe 1 de sa jeune et prometteuse carrière.
S’il venait de se faire remarquer par un très beau final dans le prix Lavater, Bilibili ne partait pour autant pas favori de ce prix du Président de la République. Non seulement en raison de la présence de celui qui venait de le devancer dans ce semi-classique à savoir Bet of Jets mais aussi de deux cadors de la génération, Booster Winner et Bird Parker, qui a eux deux totalisent la bagatelle de six victoires en groupe 1.
Et pourtant c’est bien Bilibili qui s’est montré le plus fort, ou plutôt Bilibili et Alexandre Abrivard car celui-ci aura monté une bien belle course en dépit d’un déroulement spécial dans ce 2850 mètres au trot monté. En effet Baraka d’Henlou aura fait parler la poudre en début de parcours en dévalant les premiers mètres et la descente sur un pied nettement sous la barre des 1’10, se retrouvant ainsi détachée du reste du peloton. Bien plus en retrait tandis que Best of Jets menait la chasse, Bilibili est venu à sa main en progression dans la montée avant de prendre le pas sur ses rivaux dès le tournant final puis de facilement résister à l’offensive de Booster Winner. Un premier succès en groupe 1 pour Alexandre Abrivard qui n’en est en revanche pas un pour le propriétaire de Bilibili puisque celui porte les désormais bien connus couleurs de Jean-Pierre Barjon, porté entre autres par Méaulnes du Corta, lauréat du prix d’Amérique 2009.

Laurent-Claude et Alexandre n’auront pas été le seul Abrivard à connaître une très bonne journée ce dimanche, Mathieu (neveu de Laurent-Claude) a lui aussi fait fort. En effet après avoir obtenu une troisième victoire consécutive avec Athéna de l’Abbaye à l’occasion du semi-classique prix Xavier de Saint-Palais, le triple Étrier d’Or a également empoché le second groupe 1 du jour au trot monté, le prix d’Essai.
Après avoir fait l’impasse sur le Saint Léger des Trotteurs, le premier groupe 1 de la discipline pour la génération, Carlos des Caux ne manquait pas ce second classique et y a parfaitement répondu présent. Dans le tournant final la pouliche Ciperla Mag faisait bien illusion pour le succès mais la petite championne de Bruno Bourgoin a coincé dans la ligne droite après il est vrai un parcours peu à l’économie. La lutte pour le succès a donc finalement opposé ceux qui se sont révélés les deux meilleurs poulains sous la selle cet hiver : Che Jenilou et Carlos des Caux. Un match dont est sorti d’autant plus facilement vainqueur Carlos des Caux que le lauréat du Saint Léger Che Jenilou était limite dans son action et Eric Raffin a préféré assuré sa deuxième place qui a même vacillé le temps d’une enquête sur ses allures. Carlos des Caux était de toute façon dans un grand jour, tenant facilement en respect son rival, et mérite bien cette consécration.

Beaucoup de rebondissements dans l’autre groupe 1 du jour adressé à la jeune génération, le prix Albert Viel. Ce 2700 mètres attelé aura en effet vu ses deux grands favoris se faire rapidement disqualifier avec la faute dès les premiers mètres de l’impressionnant Captain Crazy puis dans la descente de Coquin Bébé. Cobra Bleu lui aussi a connu une telle déconvenue cet hiver à Vincennes mais l’important est qu’il s’est montré très appliqué en ce jour J pour les 3 ans et a pu faire étalage de son talent. Mené en confiance par Pierre Vercurysse, le fils de Fortuna Fant aura dû faire les extérieurs dans le dernier tournant après être revenu de l’arrière-garde dans la montée. Des efforts qui ne l’auront pas empêché de tracer une très belle ligne droite pour venir créer très surement la décision en pleine piste. Cobra Bleu devançant un également très bon Coktail Meslois ainsi que Cristal Money et le métronome Canari Match.

La réunion du prix du Président c’est bien sûr aussi le René Ballière, un 2100 mètres autostart qui permet de voir en piste les meilleurs chevaux d’âge attelé. Malheureusement avec un calendrier très chargé du printemps pour les stars du trot (Timoko se produira notamment samedi à Kouvola), la course n’avait réuni que onze participants.
Du beau monde tout de même parmi eux avec notamment le deuxième du prix d’Amérique 2015 Voltigeur de Myrt, également lauréat du Critérium des 4 ans. Ses belles références, le champion de Roberto Donati les a parfaitement justifiées sur la piste et fait oublier sa récente tentative très malheureuse dans l’Elitloppet. Pour obtenir ce deuxième succès classique Voltigeur de Myrt a rapidement pris le train à son compte avant de repartir de plus belle dans le tournant final. Filant vers un facile succès que n’a pu menacer un pourtant très bon Akim du Cap Vert qui après avoir trouvé l’ouverture a conclu de plaisante manière mais bien trop tard. S’il restait sur de très bonnes tentatives sur le Grand National du Trot dont il est le leader au classement, Vinci de l’Abbaye a montré ce dimanche qu’il avait franchi un sérieux cap en venant chercher un très beau podium face à l’élite. Un bon résultat pour son entraîneur et driver Jean-Michel Bazire qui aura également eu l’occasion de s’imposer dans cette réunion de prestige avec Val Royal dans le quinté.