Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Clegs des Champs’

Un an après Bilibili, Alexandre et Laurent-Claude Abrivard remettent le couvert

lundi 27 juin 2016

Un an après Bilibili, Alexandre et Laurent-Claude Abrivard remettent le couvert

Après l’intense moment d’émotions qu’ont connu l’an passé Alexandre Abrivard et son père Laurent-Claude avec le sacre de Bilibili dans le prix du Président de la République, ils ont remis cela en 2016 et ont même fait mieux encore en remportant deux des quatre groupes 1.

Cette réunion de gala, la plus relevée sur l’hippodrome de Vincennes, ne tombait pas cette année le jour de la Fête des Pères mais c’étaient assurément tout comme pour Laurent-Claude Abrivard et cela sans même avoir à attendre le prix du Président de la République, rendez-vous au sommet du trot monté pour les 4 ans. En effet le sympathique entraîneur disposait déjà d’une cartouche de son entrainement dans le premier groupe 1 au menu, le prix d’Essai, avec Dragon du Fresne.
Celui-ci avait de sérieux arguments à faire valoir, ayant notamment pris la troisième place du Saint-Léger des Trotteurs bien qu’ayant perdu du terrain en début de parcours mais il y avait tout de même fort à faire ce dimanche avec la présence notamment de l’impressionnant lauréat de Saint-Léger Dhikti Védaquais ou bien encoure de Déesse d’Arquenay qui se présentait au départ de ce 2175 mètres en étant tout simplement invaincue sous la selle. Sur la piste c’est pourtant Dragon du Fresne qui s’est montré le plus fort et pour cela Alexandre Abrivard a bien joué le coup en patientant sans paniqué tandis que le grand favori Dhikti Védaquais menait le bal détaché du peloton. Lancé à l’offensive à l’intersection des pistes, Dragon du Fresne a rapidement rejoint le fuyard pour aborder la ligne d’arrivée en tête et n’aura ensuite nullement molli pour ne plus être inquiété.
Dans cette épreuve on pourra bien sûr regretter la faute de Déesse d’Arquenay qui n’a pu montrer ce dont elle était capable, un regret d’autant plus important que Drôle de Gosse qu’elle venait de devancer facilement à deux reprises réalise sa plus belle performance en s’emparant du premier accessit. Si après s’être montré très brillant Dhikti Védaquais a dû se contenter de la troisième place, cela aurait pu plus mal se passer encore pour ses nombreux preneurs, le fils de Thorens Védaquais étant parti sur un temps de galop.

Après ce premier groupe 1 la journée était déjà belle dans le clan Abrivard mais pourtant loin d’être fini avec une autre sérieuse chance de briller au plus haut niveau avec dans le prix du Président de la République Chancelière Citrus qui avait montré déjà à Caen son talent en remportant le prix Henri Ballière.
Une impression pleinement confirmée et peut-être même plus encore tant la pouliche s’est montrée impériale pour sa première participation à un groupe 1. Défendant comme le tenant du titre Bilibili la bien connue casaque de Jean-Pierre Barjon qui a connu la consécration dans le prix d’Amérique avec Meaulnes du Corta en 2009, Chancelière Citrus n’a laissé à personne le soin de mener dans cette épreuve et si dans le final Cyprien des Bordes a bien tenté de venir l’inquiéter, la pouliche est repartie de plus belle pour un succès sans contestation.
Souvent vu à l’honneur dans cette épreuve avec notamment le succès de One du Rib en 2006, la casaque de l’écurie du Rib s’empare de la deuxième place avec Cyprien des Bordes qui devance Clegs des Champs et Candéla au passage du poteau.

Deux autres groupes étaient à l’affiche de cette réunion au sommet et cette fois au trot attelé avec le prix Albert Viel, réunissant les plus prometteurs 3 ans, ainsi que le prix René Ballière réservé lui aux chevaux d’âge et qui comptait à son départ la grande star du trot français Bold Eagle.
Vainqueur cet hiver du prix d’Amérique Opodo et du Grand Prix de France avant d’échouer de peu pour une historique Triple Couronne dans le Grand Prix de Paris, le crack de Pierre Pilarski venait de faire une rentrée victorieuse et était face là à son premier objectif de l’été qui en compte deux (l’autre étant le Critérium des 5 ans). Bien que son driver habituel Franck Nivard ne pouvait lui être associé, cette sortie du phénomène du trot français a tourné de nouveau à la démonstration et la courte passe d’armes dans la descente avec Your Highness pour prendre la tête aura été la seule du parcours pour Bold Eagle qui est ensuite très facilement reparti dans la ligne d’arrivée.
Comptant comme désormais Bold Eagle trois victoires de groupes 1 en 2016 (Grand Prix d’Oslo, Copenhagen Cup et Olympiatravet), Your Highness n’a assurément pas à rougir de cette défaite, elle qui est la révélation de ce début d’année. Belle performance également à mettre à l’actif de Amiral Sacha. Le champion de Florent Lamare a résisté à l’attaque de Tiégo d’Etang pour le bénéfice de la troisième place. Un résultat d’autant plus louable qu’il avait dû s’élancer depuis la deuxième ligne et été ainsi contraint à l’effort dans la montée pour venir se repositionner aux côtés de Bold Eagle.

Pour le quatrième et dernier groupe 1 on préparait l’avenir avec les 3 ans sur les 2700 mètres du prix Albert Viel. Une génération à l’attelé où cet hiver Django Riff s’était installé comme incontestable leader avec à la clé cinq victoires en autant de sorties dont le premier groupe 1 pour la génération, le Critérium des Jeunes.
Et bien il semblerait que le fils de Ready Cash ne soit pas prêt de passer le flambeau et en tout cas il s’est de nouveau montré intraitable dans le parcours. Certes il aura profité du sillage de son compagnon de box Dollar Macker en début de parcours pour venir se placer en tête sans effort superflu mais une fois cela fait en bas de la descente il a contrôlé la course jusqu’au poteau, repartant bien sous les attaques pour se montrer intraitable dans la ligne d’arrivée.
Déjà vainqueur de cette épreuve en 2007 avec le crack Ready Cash mais également vainqueur de deux des trois dernières éditions avec Axelle Dark et Boccador de Simm, Philippe Allaire signe un nouveau succès dans ce prix Albert Viel et aura également eu la très belle satisfaction de composer à lui seul le podium de ce groupe 1 avec la deuxième et troisième place revenues respectivement à Dawana et Dollar Macker.