Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Archive pour le mot-clef ‘Andreas Starke’

Des surprises et un record pour l’édition 2011 du prix de l’Arc de Triomphe

lundi 3 octobre 2011

Des surprises et un record pour l’édition 2011 du prix de l’Arc de Triomphe

Le Qatar prix de l’Arc de Triomphe a rendu son verdict avec le sacre pour la pouliche allemande Danedream qui n’a pas usurpé sa victoire obtenue avec la bagatelle de cinq longueurs d’avance.

Avec un parcours déroulé à un train d’enfer par Treasure Beach puis Shareta et St Nicholas Abbey en début de ligne droite, Danedream idéalement placée par Andreas Starke à proximité des animateurs a surgit au pavillon pour faire aussitôt la différence et filer au poteau.  Récente lauréate dans son pays des Groupes 1 Grand Prix de Baden-Baden et de Berlin, Danedream entre d’autant plus dans l’histoire des courses qu’avec les 2400 mètres du parcours boucler  en 2’24’49 elle réussit à s’emparer du record de la course  détenu depuis 1997 par un certain Peintre Célèbre.

Du côté des favoris c’est la douche froide avec notamment Sarafina, seulement 7ème et qui n’a pu produire son accélération habituelle, Galikova, qui n’a été que l’ombre d’elle-même sans doute encore éprouvée par sa victoire dans le Vermeille, le tenant du titre Worforce, qui n’a jamais donné la moindre illusion aux supporters britanniques venus encore en nombre, ou Reliable Man, battu dès l’entrée de la ligne droite finale. La chaleur et le rythme très sélectif n’étant surement pas pour rien dans toutes ses défaillances.

Avec huit Groupe 1 au total sur l’hippodrome de Longchamp, Danedream n’aura pas été la seule star de ce dimanche hippique exceptionnel et si l’on devait retenir un seul autre cela serait sans doute celui de Dabirsim.

Outre le fait que le poulain de Christophe Ferland a réussi le rare doublé prix Morny – prix Jean-Luc Lagardère, il a aussi permis à Frankie Dettori d’atteindre le cap des 500 victoires de courses de groupe mais surtout l’impression visuelle à tout simplement été éblouissante.  Longtemps en dernière position alors que Salure avait pris la poudre d’escampette, Frankie Dettori n’a lancé le petit phénomène qu’à mis ligne droite, produisant à la corde une superbe accélération doublant un à un ses adversaires pour prendre très surement le meilleur.

Parmi les autres épreuves mention spécial pour Kasbah Bliss, qui a neuf ans trouve une juste récompense en enlevant enfin le prix du Cadran après avoir fait l’arrivée des trois précédentes éditions, et Elusive Kate dont les deux belles victoires cet été à Deauville ont été pleinement confirmé dans le prix Marcel Boussac qu’elle a dominé de la tête et des épaules.

Enfin difficile de ne pas évoquer également Goldikova qui tentait le doublé dans le prix de la Forêt. La crack aux 14 groupes 1 de Freddy Head effectuait là sa toute dernière sortie en France et si à l’issue d’une longue lutte avec Dream Ahead elle a finalement dû se contenter de la deuxième place, Goldikova a une nouvelle fois fait vibrer le public et a reçu à son retour aux balances le vibrant hommage qu’elle méritait.

Mots-clefs : , , , , , ,
Publié dans actu | Les commentaires sont fermés