Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

Ready Cash conserve son sceptre


Ready Cash conserve son sceptre

Avec un plateau d’une rare qualité, le prix d’Amérique Marionnaud 2012 a tenu toute ses promesses et a confirmé la supériorité du crack de Philippe Allaire Ready Cash qui a signé le doublé dans cette épreuve dimanche à Vincennes.

Venant tout juste d’entrer dans sa cinquième année et pour la première fois opposé à l’élite des chevaux d’âges, Timoko (tout comme son sympathique entraîneur Richard Westerink) ne s’est pas laissé impressionner par l’évènement ni par les tribunes combles de l’hippodrome du Plateau de Gravelle en prenant un bon départ qui lui a permis de s’emparer des commandes de l’épreuve dès la descente. Venu s’installer à ses côtés, Maharajah veillait toutefois à ne pas le  laisser s’échapper dans la montée et tous deux abordaient en tête la ligne droite finale sous la clameur de la foule mais s’ils ont poursuivi leurs efforts courageusement, Timoko et Maharajah n’ont pu contenir les attaques et doivent finalement se contenter des 4 et 5ème places. La palme est donc revenu à Ready Cash mais si le superbe coup de reins qu’il a fourni pour s’imposer ne peut laisser aucun doute sur sa supériorité, ses nombreux supporteurs ont dû avoir une belle frayeur en le voyant longtemps enfermé dans le sillage de Maharajah dont il n’a pu se dégager que tardivement. Les accessits du podium revenant à Roxane Griff, remarquable finisseuse, et The Best Madrik, auteur lui d’un brillant effort qu’il a prolongé depuis l’intersection des pistes.

Outre le sacre attendu de ce véritable crack qu’est Ready Cash, on pourra également retenir le remarquable comportement des deux 5 ans de l’épreuve Timoko et The Best Madrik, les belles fins de course de Royal Dream et Sévérino, mal parti, ou encore les malheurs de Main Wise As qui s’est retrouvé trop loin pour jouer un véritable rôle.

Dans le reste de cette réunion de gala, le spectacle a également été au rendez-vous grâce notamment en ouverture de programme à Roi du Lupin. Après sa démonstration à l’attelé dans le prix de Brest, Roi du Lupin retrouvait le trot monté et le moins que l’on puisse dire est qu’il a à nouveau fait sensation en rendant cette fois facilement 25 mètres à Sourire de Voutré dans le prix Jacques Andrieu. Tango Quick et Trotting se sont eux livrés à un nouveau duel dans le prix Camille Blaisot et si Trotting Race a semblé pouvoir prendre sa revanche sur son grand rival dans la génération, celui-ci est revenu sur le fil la priver de victoire et offrir un nouveau succès de prestige à Franck Nivard, le driver de Ready Cash. Marielles et Christophe Martens n’ont quand à eux pas manqué leur objectif en s’imposant dans le prix Helen Johansson tandis que Rubis Dairpet a poursuivi son ascension en enlevant le prix Jean-René Gougeon. Pas toujours très heureux durant ce meeting, Un Amour d’Haufor s’est offert une belle compensation avec le prix Charles Tiercelin et enfin dans le dernier groupe du jour Valky de Bellouet a fait une belle démonstration de ses moyens en remportant de bout en bout le prix Léopold Verroken.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , ,

Cet article a été publié le lundi 30 janvier 2012 à 13 h 41 min et est classé dans actu. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.

Les commentaires sont fermés.