Bonus Poker Bonus Paris en ligne Bonus Turf

2013 : l’année du Japon ?


2013 : l’année du Japon ?

Après avoir frôlé le succès tant convoité en envoyant des champions d’exception tels que El Condor Pasa, Nakayama Festa ou encore Deep Impact, le Japon peut croire plus que jamais en ses chances de remporter l’Arc de Triomphe vu les très bons comportements dimanche dans les préparatoires de Kizuna et Orfevre.

Deuxième de Solemia dans l’édition 2012 de l’Arc de Triomphe où il avait donné l’impression de s’envoler avant de s’arrêter sans explication, Orfevre a connu une année 2013 difficile ne pouvant courir qu’à une seule reprise jusqu’alors en raison d’un problème de santé. Cela n’a véritablement pas eu d’incidence sur le potentiel du crack nippon qui a survolé le prix Foy dimanche dans un canter. Placé par Christophe Soumillon dans le dos de l’animateur Stellar Wind, Orfevre a déposé ses rivaux sur une simple accélération pour faire la différence bien avant le poteau d’arrivée qu’il a franchi ralenti par son jockey. et trois longueurs devant Very Nice Name et Pirika.

Pour Kizuna vainqueur du Derby japonais au mois de mai dernier, il s’agissait d’un premier contact avec les courses françaises mais aussi d’une rentrée dans ce prix Niel pour laquelle son entourage ne se sentait pas si confiant que cela, le cheval n’étant pas encore revenu au top pour cette préparatoire. Et pourtant il a lui aussi fait très belle impression devant toutefois se montrer très courageux pour s’imposer car Ruler of The World (un autre vainqueur de Derby et en l’occurrence celui d’Epsom) s’est lui aussi montré très convaincant et a bien failli enlever la palme, ne s’inclinant qu’en raison d’un balancier défavorable au possage du poteau.

Si les japonais ont donc gagné deux des trois courses préparatoires disputées ce dimanche, il ne faudra surtout pas négliger la gagnante du Vermeille qui à l’image de Orfevre a réalisé une véritable démonstration. Confiée à un autre crack-jockey, l’italien Lanfranco Dettori, Trêve absente depuis son sacre dans le prix de Diane n’a pas eu de mal à venir à bout de ses aînés dans ce Groupe 1. Longtemps bloquer à la corde, elle a finalement pu se sortir du piège et a ensuite fait étalage de sa classe en faisant la différence en quelques foulées pour venir à bout de Wild Coco qui avait vivement accéléré dès le début la ligne droite finale.

En attendant la performance du vainqueur du Jockey Club Intello qui devrait lui passer par le prix du Prince d’Orange le weekend prochain, tout ce petit monde va désormais se retrouver dans trois semaines pour un Grand Prix de l’Arc de Triomphe 2013 qui s’annonce d’un très haut niveau.

Mots-clefs : , , , , , , , , , , , ,

Cet article a été publié le lundi 16 septembre 2013 à 12 h 32 min et est classé dans actu. Vous pouvez en suivre les commentaires par le biais du flux RSS 2.0. Les commentaires et pings sont fermés.

Les commentaires sont fermés.